TRANSPORTS TRAVAIL : la primauté de l'humain

Publié le par FSC

Au début du conflit l'appareil médiatico-macronien avait déclanché sa grande communication moderniste.

Il y avait des alternatives puissantes ET à la mobilité Et au travail en présence remplacé par le télétravail.

A présent ils sont contraints à constater l'impact majeur de la grève des cheminots et des conducteurs de bus :

 

Et par conséquent la place majeure des hommes et des femmes au cœur des activités économiques, de production de richesse et de service.

En tentant à présent de retourner le soutien populaire majoritaire ET par les conséquences de la grève sur la population ET par les violences urbaines à l'occasion des manifestations .

Des tentatives à déjouer pour contraindre le pouvoir à reculer et l'obliger à retirer son projet de contre-réforme!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article