UNIVERSALITE des retraites : les éléments de langage du pouvoir et des médias, autrement dit le MENSONGE

Publié le par FSC

L'argument massue du pouvoir sur son objectif d'universalité des retraites : un traitement égal pour tous est tombé depuis pas mal de temps.

Car pour diviser le mouvement le pouvoir a de fait maintenu les régimes spéciaux d'au moins 9 professions : policiers, gendarmes, militaires d'abord puis pilotes, routiers, danseurs ...

 

Pourtant comme des automates la porte-parole du pouvoir en tête ils continuent de psalmodier "universalité, fin des régimes spéciaux ! " en pratiquant la manipulation sémantique et en rebaptisant les régimes spéciaux en " régimes spécifiques" et leur maintien effectif en simples "concessions" comme le fait Le Monde, tout en reconnaissant de manière interrogative que cette situation affecte le projet lui même :

 

Ruinant de ce fait le fondement même de leur argumentation et nourrissant de plus en plus au fur et à mesure où ils s'expriment le rejet de l'opinion de leur contre-réforme.

Le mieux étant effectivement qu'ils retirent ce projet et entament de véritables négociations pour améliorer de manière égalitaire le système existant héritier des décisions du Conseil National de la Résistance qu'ils veulent détruire :

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
Les journalistes mais egalement des syndicalistes ont tendance a classer a tort des regimes de retraite dans la liste des 14 regimes speciaux , ainsi le personnel naviguant ne beneficie pas d un regime special mais d un regime autonome complementaire , les routiers eux dependent du regime general , neanmoins le fait que ces personnels aient pu conserver leurs avantage notamment des departs en retraite anticipee constitue bien une breche dans l universalite a la sauce MACRON ...
Répondre
R
Il s agit de 9 professions pas de 9 regimes speciaux , les policiers , les militaires les gendarmes son tous fonctionnaires les routiers dependent du regime general...
Répondre