MARSEILLE , hôpital de la Timone : droit de retrait des personnels pour dénoncer le manque de moyens et d'effectifs !

Publié le par FSC

 

 

 

Une partie du personnel des blocs opératoires de la Timone a fait valoir son droit de retrait ce lundi matin. L’action qui a débuté à 8 heures, s’est prolongée jusqu’à midi. Des infirmières de plusieurs blocs, soutenues par la CGT Timone, devaient se réunir dans le hall de l’hôpital afin d’alerter la direction sur leurs conditions de travail (lire notre article de 2018 « L’hôpital sous la rigueur : un gestionnaire témoigne d’un quotidien ubuesque« ).

Le mouvement dénonce le manque d’effectifs, qui a des conséquences sur la qualité des soins. Ce droit de retrait a affecté le déroulement des interventions chirurgicales. La CGT précise à Marsactu que la prise en charge des urgences vitales ont été maintenues et « certaines opérations ont été reportées« , comme l’explique Yves Castino, délégué CGT Timone.

Le personnel a rencontré ce matin la direction qui a proposé de fermer un bloc sur 4 afin d’alléger la charge de travail. Le syndicat ne juge pas cette proposition satisfaisante.*

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article