52 médecins cubains en ITALIE pour combattre la pandémie

Publié le par FSC

Un acte de solidarité internationale du gouvernement et du peuple cubain tandis qu'en Europe  la République Tchèque ait détourné des centaines de milliers de masques et de respirateurs en provenance de Chine et à destination de l’Italie.

Un bel exemple de ce qu'est la solidarité véritable inspirée d'idéaux de lutte et de l'autre côté l'égoisme e la corruption sans scrupules dans une Union européenne élevée à la concurrence et au chacun pour soi.

Comportements fondamentaux masqués dans le phrasé idéologique des temps quotidiens et que les temps de crise exposent au grand jour.

Après ils continueront sans doute à donner à la terre entière des leçons de démocratie et de compassion pour les déshérités!

______________________________

LA HAVANE, 22 mars (Reuters) - Cuba a dépêché pour la première fois ce week-end une équipe de médecins et d'infirmiers en Italie afin qu'ils contribuent à la lutte contre le coronavirus à la demande de la Lombardie, région du nord du pays la plus affectée par l'épidémie.

Depuis sa révolution de 1959, l'île communiste a pris pour habitude d'envoyer ses "armées de blouses blanches" sur des lieux de sinistre à travers le monde, principalement dans les pays pauvres - à Haïti face à l'épidémie de choléra, en Afrique de l'Ouest contre l'épidémie d'Ebola dans les années 2010.

Jamais La Havane n'avait jusqu'alors envoyé une équipe médicale en Italie, l'un des pays les plus développés au monde, démontrant sa portée diplomatique en la matière.

Il s'agit du sixième pays - Venezuela, Nicaragua, Jamaïque, Suriname et Grenade - où Cuba a dépêché des soutiens médicaux depuis que l'épidémie du nouveau coronavirus s'est propagée après s'être déclarée en Chine en décembre dernier.

"Nous avons tous peur mais nous avons un devoir révolutionnaire à remplir, alors nous mettons la peur de côté", a dit Leonardo Fernandez, spécialiste en soins intensifs qui est l'un des 52 membres de l'équipe médicale envoyée en Italie.

S'exprimant samedi peu avant son départ de La Havane, il a indiqué à Reuters qu'il s'agissait là de sa huitième mission internationale, après notamment une mission au Liberia durant la lutte contre le virus Ebola.

Les autorités sanitaires de Lombardie, qui ont demandé de l'assistance médicale, ont rapporté samedi que le bilan dans la région du nord de l'Italie s'était alourdi à 3.095 décès, soit 546 de plus que la veille. (Nelson Acosta; version française Jean Terzian)

_____________________

 

Selon RTL, dans son journal matinal du 22 Mars (Les infos de 7h), il semblerait que la République Tchèque ait détourné des centaines de milliers de masques et de respirateurs en provenance de Chine et à destination de l’Italie.

RTL s’est basée sur les révélations des médias italiens qui ont été alertés par un étudiant tchèque. Ce dernier, aurait pris en photo des caisses d’aide humanitaire marquées de drapeaux chinois et italiens dans des camions de police tchèque. À l’intérieur, en plus des masques et des respirateurs, des messages de soutien du gouvernement chinois aux Italiens « Allez l’Italie on est avec vous ».

Selon RTL, au total pas moins de 680 000 masques et des milliers de respirateurs en provenance de Chine destinés aux hôpitaux italiens ont été détournés.

Les autorités tchèques embarrassées du scandale auraient reconnu les faits. Les italiens n’en reviennent pas. L’Italie vit une catastrophe humanitaire et a un besoin crucial de matériel médical.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article