BEAUVAIS, préfecture de l'OISE, manifestation maintenue ce mardi 3 MARS

Publié le par FSC

Malgré les manoeuvres, les pressions, l'interdiction des rassemblements dans le département, la mise en scène du confinement du préfet du département, la saturation des médias dramatisant à souhait la situation la manifestation en phase avec l'appel intersyndical national aura bien lieu ce mardi à BEAUVAIS.

Un signe certain de la combativité des travailleurs et des organisations opposées à la contre-réforme des retraites décidées à ne pas sa laisser intimider et dicter leur conduite!

_‌______________________

 

Salut à tous


Après la réunion en Préfecture, débats sur l'interdiction de manifester et explication sur le Macronavirus dans l'Oise et à Beauvais en particulier ou à aujourd'hui il n'y a aucun cas répertorié.

Nous sommes revenus sur le passage en force du gouvernement avec le 49.3 anti-démocratique, et qu'il n'était pas question que nous restions sans réaction alors que nous sommes à la 28ème manifestation contre la réforme des retraites par points Macron/ Berger depuis le 5 décembre.

Dans le Parisien du 29 mars, Manuel Valls le grand spécialiste du 49.3 pour imposer la loi El Khomri, dont nous mesurons tous les ravages aujourd'hui dans nos entreprises, dit tout tranquillement qu'il avait intégré tous les amendements qu'ils avaient décidé dont la plus part avaient été négociés avec la CFDT,(dont Edouard Philippe il y a 3 ans alors député critiquait la mise en place anti-démocratique) aujourd'hui le chef des Mougeons, propose ses services au gouvernement pour faire la même chose.

Pour démontrer aux Macronistes et ses alliés qu'ils ne sont pas près de nous mettre à genoux, L'Intersyndicale CGT/FSU/FO appellent tous les salariés, tous les retraités, la jeunesse, celles et ceux qui sont contre cette réforme des retraites par points inégalitaire, à se rassembler


Mardi 3 mars 2020

à 17h30 place Jeanne Hachette à Beauvais.

Amicalement

José Bailadeira
secrétaire Général de l'Union Locale CGT du Beauvaisis

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article