CORONAVIRUS : des parlementaires appellent le gouvernement à demander l'aide de CUBA

Publié le par FSC

 

Dans une lettre signée par 17 membres du groupe et cinq autres députés, des législateurs représentant diverses tendances politiques ont appelé Philippe à demander sans délai au gouvernement cubain l’aide de ses médecins, dans le cadre de la collaboration internationale pour faire face à l’urgence sanitaire.

'L’Italie, qui souffre de cette pandémie avec huit à dix jours d’avance sur nous, a déjà sollicité l’appui international, notamment de Cuba, qui dispose d’experts médicaux', ont-ils souligné.

Les parlementaires ont souligné qu’une cinquantaine de professionnels de la santé de la plus grande des Antilles se trouvent dans le nord de l’Italie, dans la région de Lombardie, la plus touchée par le nouveau coronavirus.

La lettre rappelle que, depuis le 17 mars, la France est soumise à une mesure de confinement de la population pour tenter d’arrêter la propagation du coronavirus responsable de la Covid-19, une pandémie qui frappe tout le monde.

Les chiffres les plus récents montrent que la propagation du virus et ses conséquences dramatiques pour la santé de nos concitoyens s’accélère, malgré la mobilisation de tout le personnel hospitalier, qui se trouve dans une situation de tension extrême, ont déclaré les députés.

Cuba a réaffirmé sa vocation solidaire, exprimée pendant des décennies dans de graves crises de santé sur plusieurs continents, position dont bénéficient actuellement plus de 30 pays dans le contexte de la pandémie causée par le SRAS-cov-2.

 

 

Dans une lettre adressée au ministre de la Santé, Olivier Véran, le parlementaire André Chassaigne, président du Groupe de la gauche démocrate et républicaine, a insisté sur l’urgence de mobiliser la solidarité internationale pour faire face à la propagation de la Covid-19, notamment en collaborant avec l’île reconnue dans le monde pour son aide médicale sur tous les continents.

'Cuba dispose de médicaments spécialisés dans le traitement des maladies infectieuses', a déclaré le député du département du Puy-de-Dome en soulignant l’efficacité de l’Interféron alpha 2B recombinant et son utilisation  pour ralentir la progression de l’épidémie.

Chassaigne a rappelé qu’il ne s’agit pas d’un vaccin, mais d’un antiviral qui permet de réduire les pathologies graves liées à l’infection par des agents pathogènes.

De nombreux pays se sont déjà tournés vers ce médicament, tandis que d’autres gèrent son accès pour faire face à l’épidémie, a-t-il affirmé.

Le membre de la Commission de la Défense Nationale et des Forces Armées de l’Assemblée Nationale a souligné la volonté constante de Cuba d’apporter son aide, volonté récemment confirmée par son gouvernement à la suite du fléau de la Covid-19.

Nous le voyons en ce moment en Italie, où l’île a envoyé une brigade médicale, a-t-il manifesté.

Dans son message adressé au ministre Olivier Veran, le député a invité les autorités françaises à s’engager dès que possible dans des pourparlers avec l’État cubain pour développer une coopération médicale bilatérale.

'Le blocus que les États-Unis appliquent à Cuba, au mépris du droit international, ne peut en aucune manière affecter la coopération franco-cubaine en matière de santé', a-t-il déclaré.

Des associations françaises de solidarité avec la plus grande des Antilles, comme Cuba Coopération France et France-Cuba, ont lancé ces derniers jours un appel similaire à Paris pour solliciter l’appui du pays des Caraïbes.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article