ESPAGNE : les prestataires de soins de santé privés placés sous contrôle public

Publié le par FSC

PREUVE que lorsqu'il a le feu ce sont les services publics et leur principe hors marché qui permettent de faire face, au service des populations !


NATIONALISATION pas seulement temporaire comme le prévois Brunu LEMAIRE pour Air France, mais dans ce cas surtout pour sauver les actionnaires de pertes en leur rendant propriété et contrôle de l'entreprise une fois la tempe passée!

___________________________

 

Adam Payne 16/03/2020, 15:45

Le gouvernement espagnol

  • Le gouvernement espagnol a nationalisé tous les hôpitaux et prestataires de soins de santé privés, le pays subissant une augmentation des cas de coronavirus.
  • Le gouvernement espagnol a également déclaré l’état d’urgence et mobilisé l’armée.
  • L’Espagne est désormais l’un des pays les plus touchés en dehors de la Chine et la deuxième à l’Italie en Europe.

Le gouvernement espagnol a nationalisé tous ses hôpitaux et fournisseurs de soins de santé dans le pays dans sa dernière initiative pour lutter contre la propagation du coronavirus.

Le ministère de la Santé de l’administration du Premier ministre Pedro Sánchez a annoncé lundi qu’il mettrait tous les prestataires de soins de santé privés espagnols et leurs établissements sous contrôle public alors que la propagation du COVID-19 continue de dominer le pays.

Cette mesure a été annoncée par Salvador Illa, ministre espagnol de la Santé, a rapporté The Guardian .

Illa a également déclaré que les étudiants en quatrième année de médecine en Espagne seraient invités à aider le service de santé du pays, a rapporté Politico , tandis que les entreprises capables de produire du matériel médical devraient entrer en contact avec le gouvernement.

L’Espagne est l’un des pays les plus touchés en dehors de la Chine, et son gouvernement a pris un certain nombre de mesures extraordinaires pour lutter contre la propagation du coronavirus.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

richard PALAO 18/03/2020 07:59

Ce nouveau gouvernement espagnol prend peut etre des mesures adequates mais cela n exonerent pas les anciens gouvernements socialistes et de droite qui n ont pas mene une politique de sante a la hauteur des besoins du pays car hormis dans les grandes villes il n y a pas de structures publiques suffisantes et seuls les plus riches peuvent se faire soigner dans des etablissements prives