Procédure pour « danger grave et imminent » lancée par la CGT d’Arcelor Fos-sur-Mer

Publié le par FSC

La bataille pour que le droit à la santé des travailleurs soit pris en compte prend de l'ampleur !

___________________________________


Source : La Marseillaise

 

Un avis que ne partage pas la direction de l’usine, qui affirme avoir mis en place : « travail à distance, arrêt des déplacements, réduction au strict minimum des réunions physiques et dans le respect des règles de distanciation sociale, réduction du nombre de personnes se rencontrant au moment des relèves entre deux équipes, fermeture du restaurant d’entreprise… », tel qu’écrit dans un communiqué également cité par le quotidien.

En outre, l’industriel annonce qu’il va réduire l’activité de son usine, deuxième plus gros employeurs privé du département avec 1200 salariés. « une réduction de l’activité démarrera progressivement » à partir de ce jeudi. Le sidérurgiste indique qu’il va procéder à « la mise à l’arrêt d’un haut-fourneau, d’un convertisseur et d’une coulée continue, pour une durée indéterminée ».
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article