Urgence lombarde, des médecins arrivent de Cuba, du Venezuela et de Chine

Publié le par FSC

D'un côté une Union européenne où le chacun pour soi l'emporte, de l'autre l'expression d'une véritable solidarité dont les italiens disent qu'ils s'en souviendront.

Car lorsque la concurrence et les intérêts des marchés financiers priment dans les périodes normales comme dans les périodes de crise comme celles que nous vivons, ALORS la solidarité n'est ps au rendez-vous!

 

______________________

REPRIS du site de Danielle BLEITRACH

par Redazione Contropiano

Des médecins de Cuba, du Venezuela et de la Chine arrivent pour aider la région de Lombardie à ne pas s’effondrer, afin d’endiguer l’émergence du coronavirus. Une bombe qui fait exploser définitivement des années de “propagande du régime occidental” contre les pays communistes et socialistes qui ont survécu à la dissolution du bloc soviétique et qui fondent toujours leur politique étrangère (en particulier les deux premiers) sur la solidarité et la non-ingérence .

Le conseiller pour le bien-être de la région Giulio Gallera l’a annoncé lors de la réunion quotidienne d’informations sur les nouveaux cas de contagion, de décès ou de rétablissement dans la zone de flambée la plus importante de notre pays.

Le commissaire, après le suivi malheureusement désormais habituel de chiffres sur l’augmentation constante des personnes infectées qui se présentent chaque jour dans les établissements de santé lombardes, a souligné l’importance de ce décret, récemment signé, qui permet le recrutement de personnel étranger par dérogation aux exigences de équivalence entre les titres des différents pays, annonçant le contact avec les médecins « du Venezuela, de la Chine (une première équipe avait déjà débarqué il y a deux jours, ndlr) et de Cuba; Le Venezuela a déjà fourni une liste des médecins disponibles, tandis qu’une lettre a déjà été envoyée au président cubain “, ajoutant ensuite, quelque peu maladroitement, que” nous leur donnerons un lit pour dormir». De toute évidence, l’habitude s’est un peu répandue ici de recevoir sans ‘équivalence en retour.

Et comment pourrait-il en être autrement dans une macro-région dominée par la concurrence interne et l’individualisme débridé, où le maximum que l’Union européenne a apporté , en tant qu’organisme de référence supranational, a été quelques paroles d’encouragement en italien (Commission européenne) et l’engagement de ne pas répondre (Banque centrale) à l’un des problèmes les plus graves auxquels sont confrontés les pays membres, à savoir l’ écart qui empêche (avec le solde budgétaire) les gouvernements “moins vertueux” de réduire leur dette.

Une fois de plus, c’est l’organisation socialiste et la vision internationaliste de la société qui tendent la main en cas de besoin, avec Cuba et le Venezuela de nouveau en première ligne – aussi, sinon surtout, du point de vue des compétences autres que ” Lombardia Healthcare of Excellence “- pour endiguer la barbarie qui intervient cycliquement pour compliquer les existences fragiles des populations des pays capitalistes touchés par la crise , et avec la Chine, qui depuis des jours n’a cessé d’aider notre péninsule en termes de médecins et de produits médicaux 

Bienvenidos compañeros , nous ne vous oublierons pas lorsque tout cela sera terminé, car nous n’oublierons pas ceux qui continuent de tourner la tête de l’autre côté, ou pire encore, font semblant de nous sourire.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

richard PALAO 15/03/2020 14:01

Une foi de plus nos medias si prompts a qualifier de dictatures CUBA , VENEZUELA et la CHINE font silence sur cette solidarite