876 cas avérés de coronavirus dans le commerce et la sécurité

Publié le par FSC

SOURCE : Le Figaro
 

 

Amar Lagha, secrétaire général de la CGT Commerce estime que «300 cas au moins des 876 cas avérés viennent du secteur de la sécurité». Il évoque 5 décès, dont 3 dans la sécurité. La CGT a communiqué depuis le début de l'épidémie sur le décès d'Aïcha Issadouene, déléguée CGT au Carrefour de Saint-Denis et sur celui d'Alain Siekappen Kemayou, chef de la sécurité au centre commercial O'Parinor. La CGT Commerce réclame la «fermeture des rayons qui ne sont pas de première nécessité, la réduction des amplitudes horaires, la fermeture le dimanche, la généralisation des mesures de protection pour tous les travailleurs et l'abrogation des dernières ordonnances liées à la durée du travail.»


Le syndicat est également très remonté contre la ministre du Travail, qui «fait preuve d'une négligence irresponsable et criminelle vis-à-vis des travailleurs qui sont en première ligne». «Mme Pénicaud, lutter contre l'épidémie ce n'est pas ouvrir les commerces 7 jours sur 7 et encore moins exposer les travailleurs jusqu'à 60 heures par semaine», s'insurge la CGT.

Selon la FCD (Fédération du commerce et de la distribution), 1,8 million de salariés travaillent dans le commerce alimentaire et non alimentaire. La fédération, qui représente les employeurs du secteur, ne communique pas sur les cas de coronavirus et note simplement «un absentéisme plus élevé dans la région Grand Est qu'ailleurs (dans certains cas plus de 20%)».

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article