LOIRE : MEDEF CFDT ... même combat !

Publié le par FSC

SOURCE :

Le Mantois

Dans le Figaro du 10 avril 2020, journal historique de la droite et du capital, le patron du Medef appelle les entrepreneurs à relancer la machine économique sans attendre.

Et toujours dans le Figaro: Geoffroy Roux de Bézieux, patron des patrons : "Il faudra se poser la question des RTT et des congés payés".

Cela tombe bien. avec la loi d'urgence sur la crise sanitaire votée par les godillots à l'Assemblée nationale, le conseil des ministres, présidé par un ex-banquier d'affaires, avait adopté par avancel'ordonnance du 25 mars 2020:

- la durée quotidienne maximale de travail portée à douze heures; la durée hebdomadaire relevée de 48 heures à 60 heures et de 44 heures à 46 heures en moyenne sur une période de douze semaines.

- Le repos compensatoire entre deux périodes travaillées réduit de 11 heures à 9 heures et des allégements prévus pour le travail du dimanche.

L’ordonnance présentée en conseil met en vigueur tout ceci jusqu'au 31 décembre 2020.

 A mon avis, il faudrait plus que battre des casseroles à 20h chaque jour dans le combat de classes.

A moins, comme la Cfdt de trouver du grain à moudre:

 

Mais comment la CFDT et le MEDEF concilient-ils l'appel quatidien au " RESTEZ chez VOUS", sous peine de sanctions et le " ALLEZ TRAVAILLER", y compris dans les secteurs non-essentiels ?

Oui comment ?

Et toujours le " dialogue social " qui nous a mené aux reculs sociaux que nous connaissons !

Plutôt que l'attente d'une " conférence sociale " préparons dès aujourd'hui les luttes incontournables de demain !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Walter Rizotto 12/04/2020 12:41

"Collaboration", c'est bien le mot.