QUIMPER : un salarié décède du coronavirus, la CGT interpelle le préfet

Publié le par FSC

 

Les élus CGT de Cummins Filtration ont, jeudi 2 avril 2020, écrit au préfet du Finistère, après qu’un salarié de l’entreprise de Quimper (Finistère) soit malheureusement décédé des suites du coronavirus. 

Si l’activité de la société, qui fabrique des filtres moteur, est ralentie depuis mi-mars et que des dispositions ont été mises en place, le syndicat interpelle :  Les contradictions émanant du pouvoir politique et qui, à notre sens, font passer le facteur économique avant l’humain, nous exposent à une accentuation des risques de transmettre ou contracter ce virus […]. 

Sous aucun prétexte et encore moins financier, ce site doit reprendre ; son activité n’étant pas essentielle et indispensable à la population. 


« La santé et la sécurité des salariés restent sa priorité numéro une »

L’entreprise n’a pas pu être jointe, vendredi 3 avril 2020. Dans un courrier qu’elle a adressé au personnel, elle explique s’associer à la peine des proches et des collègues du salarié décédé, qui avait travaillé dans l’entreprise jusqu’au 20 mars. 

Elle y rappelle aussi que  la santé et la sécurité des salariés restent sa priorité numéro une  et que tout un travail est mené  pour nous assurer que les personnes qui ont été en contact étroit avec l’employé, au cours des quatorze derniers jours, fassent l’objet de soins médicaux si nécessaire et prennent les mesures appropriées pour se protéger et protéger les autres ».


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article