SANOFI : les dividendes contre l'intérêt général

Publié le par FSC

Mais au fond ce qui dans ce secteur stratégique ce qui est posé pour assurer la sécurité sanitaire c'est la 

NATIONALISATION du secteur

 

__________________


La CGT de Sanofi a dénoncé lundi le versement prévu de près de 4 milliards d'euros de dividendes aux actionnaires du géant pharmaceutique, qui figure à l'ordre du jour de l'assemblée générale annuelle du groupe organisée mardi.
Jugeant "scandaleux" le versement de ces dividendes, le syndicat souhaite que cette somme soit "consacrée aux besoins sanitaires du moment" provoqués par la pandémie du nouveau coronavirus, indique-t-il dans un communiqué.
"La direction a beau claironner que Sanofi va verser 100 millions d'euros aux hôpitaux, cette somme ne représente que 2,5% du montant astronomique des dividendes" et cette enveloppe de 100 millions d'euros "ne correspond même pas aux crédits d'impôts perçus chaque année par Sanofi en France (119 millions d'euros en 2019)", proteste la CGT.
Le groupe, "en versant 3,95 milliards d'euros de dividendes, va enrichir de centaines de millions quelques dizaines d'actionnaires (famille Bettencourt: 120 millions d'euros, BlackRock: 200 millions d'euros,…) qui font leurs fortunes grâce à la spéculation", tandis que "ce sont des milliards de personnes qui attendent des traitements urgents, et pas que pour le Covid-19", critique le syndicat.
La CGT estime aussi que "Sanofi doit prendre l'engagement de ne réaliser aucun bénéfice sur le Covid-19 et mettre à disposition tous les brevets nécessaires à la mise au point d'un traitement efficace".
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article