A ceux qui comme HULOT parient sur le changement de MACRON

Publié le par FSC

Sur France inter ce matin Nicolas Hulot dit compter sur le changement de logiciel de Macron et souhaite l'unité plus que la confrontation pour bâtir un monde meilleur.

Il lui a sans douté échappé un point essentiel de ce qu'a déclaré hier même Emmanuel Macron dans l'école des Yvelines où il était en déplacement :

 

 

Interrogé sur le risque d'"écroulement économique", formule employée la semaine dernière par le Premier ministre Edouard Philippe pour justifier le déconfinement, le locataire de l'Elysée a répondu ne "pas avoir ces mots". "Je mesure le choc massif économique", a-t-il poursuivi. 

"Nous sommes une nation forte. Depuis trois ans, le gouvernement a su mener avec courage les réformes sur lesquelles je m'étais engagé et qui ont renforcé la crédibilité (du pays). Ce qu'on est en train de vivre, on a su y répondre. Nous sommes le pays qui a sans doute le dispositif de chômage partiel le plus généreux au monde", a souligné Emmanuel Macron.

 

Les choses sont donc claires : Macron continue de considérer que les contre-réformes qu'il a porté CONTRE la majorité de l'opinion et du peuple sont de bonnes réformes puisqu'elles ont selon lui renforcé la crédibilité du pays.

Sans aucun doute auprès des marchés financiers et des dirigeants de d'Allemagne et de l'Union européenne.

Il est donc vain et illusoire d'attendre de Macron de revenir sur ces contre-réformes et d'opérer un virage fondamental dans sa politique.

Ce sont précisément les lutte et la confrontation rejetées par Hulot qui seules peuvent permettre une réorientation majeure de ces choix politiques.

Et c'est au peuple d'en décider, rassemblé et uni, MAIS autour de choix remettant en question le fonctionnement du système, ... c'est-à-dire le capitalisme et la prédominance exclusive des intérêts de l'oligarchie.

Y compris de l'oligarchie réajustant ses arguments et sa communication, repeignant en vert ses objectifs d'exploitation de la société, de l'environnement et du climat! 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Dray 06/05/2020 10:19

Il faut impérativement degager ce pseudo président qu'est MACRON , ainsi que son gouvernement d'imposteur, et ses bras de sémaphores que sont les députés LREM et de Droite. La prison serait un lux pour cette vermines. Un camp de déportés serait le mieux.