Pour le smoyens de la sécurité dans les gares et les trains !

Publié le par FSC

 

Suite à l’agression, lundi, d’une contrôleuse sur un train entre Marseille et Avignon, la fédération CGT des cheminots Paca alerte sur la situation explosive et anxiogène que représentent les incivilités et les violences que supportent agents et usagers. « Comme cette agression d’avant-hier fait suite à une série et à une succession d’actes de violences envers les agents, on a lancé une alerte sociale et demandé à rencontrer notre direction régionale », explique Cédric Giminez, secrétaire du syndicat CGT des cheminots Paca.

Alerte sociale


La CGT s’inquiète surtout de l’inaction de la direction de la SNCF et du conseil régional Paca, autorité organisatrice des transports dans la région, qui, indique le syndicat, sont plus animés par des logiques comptables que par la sécurité et la protection des agents et des usagers. « Pour des choix d’économies, la direction SNCF n’a eu de cesse de réduire le personnel », déplore le syndicaliste. Un contexte d’abandon qui, estime-t-il, fait en sorte qu’aujourd’hui « le service public est dégradé où les trains et les gares deviennent des zones hors contrôle ». L’organisation syndicale enjoint les responsables à mettre en place les mesures nécessaires et avertit que si rien de concret n’est acté lors de la rencontre avec la direction régionale prévue ce mercredi, il lancera une grève dans les jours et les semaines à venir.

  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article