SAINT-FLORENT-sur-CHER : Manif pour l'emploi !

Publié le par FSC

 

 

Pour protester contre les plans de licenciements annoncés dans les entreprises Rosières à Lunery et Comatelec à Saint-Florent, près de 500 personnes ont manifesté, ce samedi matin à Saint-Florent-sur-Cher.
Un rassemblement place de la République puis un défilé sur la Nationale 151. Ainsi s'est déroulée, ce samedi matin, la manifestation pour défendre l'emploi dans le canton de Saint-Florent. Un canton en souffrance puisque des plans de suppressions de postes et d'emplois ont été annoncées, ces dernières semaines au sein des usines Rosières (72 suppressions d'emploi) et Comatelec (93 suppressions de postes).

Face à ce constat, et afin de pallier l’absence de représentation syndicale dans certaines entreprises, notamment à Comatelec, la CGT avait décidé de créer le collectif "Le bassin d’emploi de Saint-Florent-sur-Cher doit vivre" et appelé à une opération "ville morte", ce samedi matin, en demandant aux commerçants de baisser symboliquement leur rideau. 

Soutien indéfectible 


Si quelques cafés sont restés ouverts, l'appel à manifester a été entendu puisque près de 500 personnes se sont rassemblées place de la République avant de défiler ensemble. Parmi elles, des salariés des entreprises concernées, des représentants syndicaux, mais aussi beaucoup d'élus venus affirmer leur soutien.


 Près de 500 personnes ont défilé

« On ne peut qu'être extrêmement inquiet face à ces annonces dit Fabrice Chabance, maire de Plou et président de la communauté de communes FerCher-Pays florentais. En tant qu'élu, nous souhaitons manifester notre soutien indéfectible aux salariés de ces entreprises qui constituent des sites stratégiques et historiques pour notre territoire. »

Côté CGT, Laetitia Burdin, secrétaire générale de l'union locale, a insisté sur  « les alternatives possibles aux suppressions d'emploi. Les actionnaires de ces grands groupes doivent changer de logique ».

Antonin Bisson

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article