Gilles Perret : « La Sécu est un contre-exemple parfait au modèle libéral » :

Publié le par FSC

 

Le réalisateur de la Sociale, Gilles Perret, explique comment et pourquoi la figure d’Ambroise Croizat a été volontairement occultée. (…) quand on parle d’histoire, et d’autant plus d’histoire sociale, il faut toujours se poser la question de qui la raconte. Même l’histoire du Conseil national de la Résistance n’a pas été racontée.  La Sociale a eu un fort écho parce que c’est une si belle histoire, tellement cachée, tronquée, détournée, que lorsqu’on la découvre cela suscite surprise et colère. (…) Quand une crise arrive, avec la logique comptable des libéraux, on manque de lits d’hôpitaux, on est obligé d’enfermer tout le monde comme des lapins dans des clapiers. Si on en est là, c’est du fait d’un système de santé mis à plat. La Sécu – moins chère en l’absence d’actionnaires ou de publicité, et plus égalitaire qu’une assurance privée – est le contre-exemple parfait à leur modèle. (…) On nous fait croire à l’addiction de tout un chacun au tous contre tous, mais quand on explique cette histoire on découvre une adhésion forte à cette solidarité, notamment chez les jeunes. Les symboles sont très importants, surtout à l’heure de l’instantané et des réseaux sociaux. Toute initiative permettant de parler d’Ambroise Croizat et de la Sécu en général est une occasion de revaloriser cette belle institution. » 

...

 

https://www.humanite.fr/gilles-perret-la-secu-est-un-contre-exemple-parfait-au-modele-liberal-699386

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article