REGIONALES : le vote de ceux qui sont proches des syndicats ... et de ceux qui ne le sont pas

Publié le par FSC

POUR INFO :

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Méc-créant 25/06/2021 21:34

Non seulement "bob" a raison mais, bien plus que l'article, c'est le contenu idéologique dont il est imprégné. Accepter d'appeler "la gauche" un PS et EELV pro-capitalistes et européistes (ce qui, en l'occurrence, est pour eux au moins cohérent) c'est donner à penser que ces organisations pourraient représenter réellement la défense des classes populaires et seraient prêtes à envisager une transformation radicale de la société. On a malheureusement pu constater cette imprégnation idéologique à la direction de la CGT : en passant d'un Krasucki sachant très bien que cette construction européenne avait pour but essentiel...d'imposer le droit des actionnaires à disposer des peuples...à un Thibault ...appelant à voter en faveur de la constitution européenne, ce qui n'est plus trop surprenant quand on a accepté de passer sous les fourches caudines de la CES,...moyennant quelques aides financières pour le syndicat (sinon pour quelques individus). Pour quoi donc aller voter quand tous les partis susceptibles d'arriver au pouvoir sont favorables à l'immondialisation capitaliste et son gendarme qu'est l'UE. Et quand le P"C" nous vante l'Europe sociale et va manifester avec la police, on voit mal où se cachent "la lutte des classes" et la transformation socialiste de la société. Ne pas réclamer en premier la reconquête des souverainetés populaire et nationale, indépendance, liberté et...un peu...de démocratie...c'est accepter la soumission idéologique, sociale et politique. "Grandes régions" (lands?), "zone transfrontalière offerte à l'Allemagne, création d'une entité Alsace-Moselle "européenne"...Secondaire, tout "ça"...?
Méc-créant.
(Blog: "Immondialisation: peuples en solde!" )

bob 25/06/2021 19:38

le PS et EELV ne sont pas de gauche, il faut rectifier l'article .