BESANCON : Une centaine de manifestants se mobilisent pour le peuple afghan ... en oubliant de rappeler les responsabilités majeures du bloc occidental, de ses soutiens médiatiques et intellectuels dans le chaos et les drames humains que vit ce pays !

Publié le par FSC

RAPPEL des articles parus sur notre site à propos de la situation en Afghanistan et du tournant historique de la défaite occidentale :

 

http://www.frontsyndical-classe.org/2021/08/quand-les-usa-soutenaient-les-islamistes-en-afghanistan-pour-abattre-une-revolution.html

http://www.frontsyndical-classe.org/2021/08/a-propos-de-afghanistan-le-point-de-vue-de-jean-pierre-page.html

http://www.frontsyndical-classe.org/2021/08/en-afghanistan-sous-domination-us-9-enfants-etaient-tues-ou-mutiles-chaque-jour.html

http://www.frontsyndical-classe.org/2021/08/afghanistan-les-responsabilites-majeures-de-l-occident.et-sa-debandade.html

Et pendant ce temps là les pleureuses médiatiques se répandent en lamentations pour masquer ET leur défaite ET leurs responsabilités criminelles !

__________________

 - 
Par , France Bleu Besançon
 
 
 
Ce mercredi, une centaine de personne s'est réunie pour affirmer son soutien à la population afghane. Rendez-vous était donné à 17 heures sur l'esplanade des Droits de l'Homme de Besançon par Solidaires, FSU, la CGT, SolMiRé, La France Insoumise et Europe Écologie Les Verts.
Les manifestants ont répondu à l'appel des syndicats FSU, Solidaires et CGT, ainsi que des mouvements LFI et EELV.
Les manifestants ont répondu à l'appel des syndicats FSU, Solidaires et CGT, ainsi que des mouvements LFI et EELV.© Radio France - Chloé Ferreux

Ils étaient une centaine ce mercredi après-midi, à partir de 17 heures, à exprimer leur soutien à la population afghane et aux réfugiés. Solidaires, FSU, la CGT, SolMiRé, LFI et EELV ont donné rendez-vous sur l'esplanade des Droits de l'Homme. L'objectif était aussi de montrer un désaccord avec les propos d'Emmanuel Macron, évoquant un contrôle des flux migratoires.

Une centaine de personnes s'est réunie sur l'esplanade des Droits de l'Homme de Besançon.
Une centaine de personnes s'est réunie sur l'esplanade des Droits de l'Homme de Besançon. © Radio France - Chloé Ferreux

 

Anne Vignot, la maire de Besançon, était elle aussi présente sur l'esplanade pour réaffirmer sa volonté d'accueillir des familles dans le besoin. Pour l'instant, elle est en contact avec le préfet et l'État pour déterminer combien de réfugiés seront reçus en France et dans quelles conditions, explique-t-elle.

"Nous sommes prêts à accueillir des Afghans qui pourraient venir et avoir besoin de nous", Anne Vignot.
"Nous sommes prêts à accueillir des Afghans qui pourraient venir et avoir besoin de nous", Anne Vignot. © Radio France - Chloé Ferreux

"On va regarder comment les choses se passent. Nous sommes prêts à accueillir des Afghans qui pourraient venir et avoir besoin de nous. Je sais à quel endroit je pourrais héberger des familles, quel accompagnement on pourrait faire", a-t-elle garanti.

  •  
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article