CHOIX Covid, choix sociaux du pouvoir macronien : CHOIX de CLASSE !

Publié le par FSC

 
Elisabeth Borne (image d'illustration)

Dans une interview parue dans le Journal du Dimanche le 8 août, Elisabeth Borne, ministre du Travail, revient sur l’instauration du passe sanitaire pour les salariés, mais aussi la vaccination obligatoire pour certains métiers.

Dans une interview accordée au Journal du dimanche (JDD) publiée le 8 août, Elisabeth Borne, ministre du Travail, s'est exprimée sur les ressorts pratiques de l’extension du pass sanitaire, mais aussi de la vaccination obligatoire pour certains emplois. La question de l’assurance-chômage a été tranchée en quelques mots : aucune indemnité ne sera versée aux travailleurs ne souhaitant pas se faire vacciner ou ne présentant pas de pass sanitaire valide à leurs employeurs.

La suspension du contrat de travail n'ouvre pas droit aux indemnités chômage

La suspension «n’est pas une rupture de contrat», rappelle Elisabeth Borne, et les droits de l'assurance-chômage issus des cotisations des salariés ne pourront donc pas être ouverts. Le ministre a également précisé qu'à ses yeux, cette mesure n’était pas punitive, bien au contraire, puisqu’elle permettrait, toujours selon elle, d’éviter à l’employé une «sanction disciplinaire».

SUITE de l'article :

https://francais.rt.com/france/89404-pas-dindemnite-chomage-pour-salaries-sans-pass-sanitaire-suspendus

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article