Gazel énergie libère 3 hectares de la centrale de Gardanne pour le projet de la CGT

Publié le par FSC

Une nouvelle preuve que la résistance des travailleurs peut peser sur les choix du capital!

Même si c'est au travers de manoeuvres et si  la vigilance doit demeurer et la lutte se poursuivre

VOIR :

http://www.frontsyndical-classe.org/2021/08/gardanne-on-ne-partira-pas-le-site-nous-appartient.html

 

_______________________

le 24 Août 2021
 0
 

Le groupe Gazel énergie, propriétaire de la centrale thermique gardannaise, se dit prêt à mettre à disposition trois hectares pour développer les projets des salariés, rapporte La Marseillaise. Il s’agit en l’occurrence de projets basés sur la production d’hydrogène et de méthane précise la CGT, à l’origine des études, financées par l’État. Gazel énergie envisage par ailleurs de créer une fondation qui financerait ces projets à hauteur de “plusieurs millions d’euros par an”. Cette initiative semble correspondre aux orientations du “pacte de transition” lié à l’arrêt du charbon signé avec l’État et les collectivités locales.

Du côté des syndicats, on doute cependant de la sincérité de cette annonce. “Les trois hectares, la fondation… très bien, mais la direction ne met pas les moyens pour qu’on soit inclus. On devait se voir, mais Gazel n’a pas fait ce qu’il fallait pour en discuter avec nous”, a répondu à nos confrères de La MarseillaiseJean-Charles Pascal de la CGT, qui verrait bien les employés récupérer la totalité l’usine. “La création de cette fondation a pour but de prendre la main sur un projet que l’on a financé nous. Pire, la contrepartie est de ne plus faire grève”, ajoute Nicolas Casoni, autre syndicaliste CGT contacté par Marsactu.

Depuis début août, la tranche biomasse de l’ancienne centrale à charbon qui peine opérer sa transition, est à l’arrêt. Un important plan social est en cours et plusieurs mouvements de grève ont eu lieu dans l’été.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article