Jeux olympiques de Tokyo : Le refus du CIO d'honorer les victimes des bombes d'Hiroshima-Nagasaki est une énorme honte

Publié le par FSC

Sans doute pour ne pas rappeler que la décision US prise contre des populations civiles constitue un crime contre l'humanité.

La conception occidentale des droits de l'homme comporte certaines limites bien sûr !

______________________

SOURCE : http:// https://www.idcommunism.com/2021/08/tokyo-olympics-iocs-refusal-to-honor-hiroshima-nagasaki-victims-.html

 

Dimanche 8 août 2021


Jeux olympiques de Tokyo : Le refus du CIO d'honorer les victimes des bombes d'Hiroshima-Nagasaki est une énorme honte


Le refus du Comité international olympique (CIO) de participer aux événements commémoratifs du 76e anniversaire de l'holocauste nucléaire à Hiroshima et Nagasaki constitue une immense insulte à la mémoire des milliers de victimes de la bombe ainsi qu'au peuple japonais en général. 
En outre, le CIO a décidé de ne pas appeler les athlètes et les officiels à observer une minute de silence pendant les Jeux, sur les sites olympiques et ailleurs, le 6 août, jour où les États-Unis ont largué la bombe atomique à Hiroshima il y a 76 ans. 


Toshiyuki Mimaki, 79 ans, président par intérim de la Confédération des organisations de victimes de la bombe atomique de la préfecture d'Hiroshima, a été découragé par cette annonce.

"Je suis déçu", a déclaré Mimaki. "Je ne pense pas qu'avoir un bref moment de prière rencontrerait des objections de la part des gens du monde entier" et a ajouté : "C'est une honte que Bach soit venu au Musée du Mémorial de la Paix d'Hiroshima et que cela ne lui ait pas donné envie d'appeler à un moment de silence."

Derrière le nom de "pas de politique", le CIO cache son hypocrisie. La décision d'éviter toute commémoration des victimes de la bombe atomique d'Hiroshima-Nagasaki pendant les Jeux olympiques constitue un acte politique et montre les intentions réelles et l'idéologie dominante du CIO. 

Le largage de la bombe atomique en 1945 à Hiroshima et Nagasaki par les États-Unis restera toujours dans les mémoires comme le plus horrible crime de guerre impérialiste du 20e siècle.

 

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article