L’UNION EUROPÉENNE ne combattra pas le néonazisme en UKRAINE

Publié le par FSC

REPRIS de : Commun Commune

SOURCE : Le Pardem

 
image d'illutration

Par Joël Perichaud, secrétaire national du Parti de la démondialisation aux relations internationales

Quand les États-Unis votent non à la résolution pour lutter contre le néonazisme en Ukraine, les pays de l’Union européenne se déballonnent et s’abstiennent. « Quoiqu’il en coûte » c’est d’abord l’allégeance au pays de tutelle de l’UE qui prime ! Les faits et les explications.

Moscou propose chaque année, depuis 2005, l'adoption par l'Assemblée générale des Nations Unies d'une résolution sur l'irrecevabilité de la glorification du nazisme et la lutte contre la montée du néonazisme. Rappelons que la Russie est le pays qui a subi le plus de victimes pendant la Seconde Guerre mondiale (au moins 20 millions de morts) et qui a mis fin à l'Allemagne nazie. La Russie considère, avec raison, qu’il faut lutter contre la montée et l'impunité des groupes néo-nazis chez son voisin, l’Ukraine.
Présentée par la Russie à l’ONU, la résolution A/76/460 intitulée "Lutte contre la glorification du nazisme, du néonazisme et d'autres pratiques qui contribuent à exacerber les formes contemporaines de racisme, de discrimination raciale, de xénophobie et d'intolérance qui y est associée" a fait l’objet d’un vote le 17 décembre 2021 : 130 voix pour et 49 abstentions. Parmi celles-ci : le Canada, l'Australie, le Royaume-Uni, le Japon et les membres de l'Union européenne, y compris la France…
Les États-Unis et l’Ukraine, ont voté contre…

Le document recommande aux pays membres de prendre des mesures « dans les domaines législatif et éducatif, conformément à leurs obligations internationales en matière de droits de l'homme, afin d'éviter un examen de l'issue de la Seconde Guerre mondiale et le déni des crimes contre l'humanité et des crimes de guerre commis pendant la Seconde Guerre mondiale ». En outre, la résolution appelle à l'élimination de toutes les formes de discrimination raciale et de haine fondées sur la nationalité et la religion.

SUITE :

https://www.pardem.org/lue-ne-combattra-pas-le-neonazisme-en-ukraine

 

 

https://www.pardem.org/node/5079

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article