PETIT RAPPEL pour les électeurs de GAUCHE sur la carrière antisociale de Christiane TAUBIRA

Publié le par FSC

SOURCE : RT France

 
images d'illustration

En 1993, Christiane Taubira vote la confiance à Balladur : première attaque contre la retraite. Ce sont les retraites du privé qui sont attaquées. On passe des 10 meilleures années aux 25 meilleures. La durée de cotisation nécessaire pour avoir droit à une pension à taux plein passe de 150 trimestres à 160 trimestres, soit 40 ans. Indexation des pensions de retraite sur l’indice Insee des prix à la consommation, et non plus sur celui des salaires, ce qui crée un déclassement progressif des retraités par rapport aux actifs.

En 1994, Christiane Taubira est la 4ème sur la liste radicale de Bernard Tapie aux européennes.

En 2002, Christiane Taubira est candidate à la présidentielle avec un programme à la droite de Jospin, qui fait passer celui-ci en 3e position au 1er tour, derrière Le Pen. Ce qui fait élire Chirac.

De 2012 à 2016, Christiane Taubira est ministre de Hollande, avec Macron, et ne s'oppose pas à la Loi Travail, ni à la loi sur l’ANI, qui crée les contrats collectifs de complémentaires santé, qui détruit la solidarité intergénérationnelle, et fait exploser les cotisations des retraités.

En 2022, Christiane Taubira ne parle pas pension ni salaire. À l’évidence elle ne nous annonce pas des jours heureux !

VOIR ÉGALEMENT LE LIEN CI-DESSOUS:

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article