UKRAINE : ça pue la manipulation !

Publié le par FSC

Les Russes annoncent depuis 2 jours un désengagement à la frontière avec l'Ukraine et à partir de la Crimée.

Les occidentaux et leurs médias serviles nient tout désengagement.

Et Oh merveilleuse opportunité les mêmes médias diffusent depuis hier, partout dans le monde l'annonce du bombardement d'une ECOLE d'un village ukrainien situé sur la ligne de front, frappe imputée oh pur hasard aux républiques de Donetsk et de Lougansk .

 

 

MEFIANCE, MEFIANCE car ce que " nos " médias taisent c'est la concentration bien réelle de forces de l'armée ukrainienne autour des 2 républiques concernées qui fait craindre une menace bien réelle qui pèse sur la population de ces 2 républiques, déjà lourdement frappées.

Tandis que les faucons US prétendent à nouveau sans l'ombre d'une preuve que la Russie prépare (dans les jours qui viennent) une offensive militaire utilisant une provocation comme prétexte à intervention :

"  Le ministre américain de la Défense, Lloyd Austin, a mis en garde contre une provocation qui pourrait être orchestrée par Moscou pour justifier une intervention militaire en Ukraine après des informations qualifiées de «troublantes» sur les accusations réciproques entre l'armée ukrainienne et les rebelles de l'est.

 «Nous avons vu les informations sur les bombardements et c'est certainement troublant. Nous sommes encore en train de rassembler les détails. Nous disons depuis un certain temps que les Russes pourraient faire quelque chose comme cela pour justifier un conflit de type militaire», a-t-il déclaré à l'issue d'une réunion avec ses homologues de l'Alliance au siège de l'OTAN à Bruxelles."

SAUF que, détail plus que troublant c'est donc les agences, les services de renseignement et les médias occidentaux qui TOUT A COUP annoncent le bombardement d'une école par les " séparatistes" du Dombass.

VOIR l'article de RT France :

https://francais.rt.com/international/95880-ukraine-hysterie-continue-malgre-fin-exercices-militaires-lavrov

Plus que jamais restons lucides et développons l'action pour exiger la désescalade et la résolution politique de la confrontation en cours qui passe s'agissant de l'est ukrainien par la reprise des négociations et l'application des accords de Minsk qui engagent aussi la France.

En vue également de la conclusion d'un accord pour la sécurité collective en Europe qui tourne le dos aux ingérences guerrières d'un impérialisme à dominance américaine  inquiet de sa perte d'hégémonie.

Tout cela qui implique pour notre pays de reprendre son indépendance en se dégageant et du commandement intégré de l'OTAN et en exigeant la dissolution de cette dangereuse organisation pour la paix sur notre continent.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article