Des nouvelles de la centrale de Gardanne

Publié le par FSC

 

Source : La Marseillaise

 
Reconversion de la centrale à charbon de Gardanne : une “étape majeure” franchie pour la CGT
le 6 Mars 2022
 0
 

L’État se montre ouvert au projet des salariés de la centrale thermique de Gardanne. Reçus ce vendredi en préfecture, les délégués du site sont sortis satisfaits des engagements sur l’accompagnement de la reconversion nécessitée par l’arrêt du charbon, rapporte La Marseillaise. Selon le quotidien, deux projets seront spécifiquement soutenus, à commencer par celui que porte l’association des travailleurs de la centrale de Gardanne, pour produire du gaz et de l’hydrogène à partir de déchets de bois. Quant au second, il était déjà bien identifié puisqu’il émane de Gazel Energie, exploitant du site, en partenariat avec la société Hy2gen. Aucun montant n’a été avancé mais il est question “mobiliser les financements du programme Energie Climat Après Mine (…) ainsi que, le cas échéant, les financements apportés par les collectivités locales”.

Dans le “pacte de transition” signé fin 2020 par l’État, l’industriel et les collectivités locales, le projet des salariés n’avait pas été nommément cité dans une longue liste de perspectives pour recréer de l’emploi sur ce bassin. En février, la CGT de la centrale avait été rejointe par les dockers de Fos dans une grève qu’ils disaient prêts à faire durer. C’est sur ce plan social que l’avancée est la plus nette : “Les salariés licenciés contraints dans le cadre du PSE de GazelEnergie seront embauchés et formés au titre des projets concernés”, est-il écrit dans le relevé d’engagements de la réunion, cité par le quotiden

L’AVENIR DE LA CENTRALE DE GARDANNE ?

 

Julien Vinzent_
Journaliste.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article