Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Facebook au service de l'empire

Publié le par FSC

SOURCE : Marianne

 

À la suite de l'invasion russe de l'Ukraine, Facebook et Instagram viennent de modifier leur politique de modération en autorisant les menaces de mort contre l'armée russe. « On observe une forme de balkanisation du langage qui est très frappante », juge le chercheur Olivier Ertzscheid.

Le groupe Meta, qui comprend Facebook et Instagram, a décidé de modifier sa politique de modération pour faire preuve « d'indulgence » envers les menaces de mort proférées contre des soldats et les dirigeants russes, en pleine guerre en Ukraine. Les appels au meurtre contre des soldats ukrainiens sont en principe toujours interdits. Marianne fait le point sur cette décision stupéfiante.

Qu’a décidé Facebook ?

« À la suite de l'invasion russe de l'Ukraine, nous avons temporairement autorisé des formes d'expression politique qui violeraient normalement nos règles, comme des discours violents tels que "mort aux envahisseurs russes" », a déclaré un porte-parole de Meta, le nouveau nom du groupe Facebook, confirmant une enquête de l’agence de presse Reuters. En clair, la politique de modération sur Facebook et Instagram change dans certains pays, pour autoriser des appels à la violence contre des soldats russes et des dirigeants comme Vladimir Poutine ou le président biélorusse Alexandre Loukachenko. « Nous continuons de ne pas autoriser des appels crédibles à la violence contre des civils russes », a précisé Meta.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article