GRÈVE À LA RATP contre l’ouverture à la concurrence : « l’impact sur le service public de demain sera terrible »

Publié le par FSC

 

C’est une nouvelle mobilisation importante : vendredi 25 mars, les salariés de la RATP (régie autonome des transports parisiens) seront en grève. Au coeur du conflit social : l’ouverture à la concurrence du réseau de bus en 2025. Cet horizon mobilise fortement les conducteurs de bus et de tramways. Il implique la dégradation programmée de leurs conditions de travail. L’enjeu des salaires viendra se greffer à la mobilisation, un mois après une grève très suivie sur le sujet. 

La journée du 25 mars marquera « une grève historique chez les machinistes » (conducteurs de bus et tramways), prédit Jean-Christophe Delprat, secrétaire fédéral FO Transports et Logistique, en charge de la RATP. L’ensemble des organisations syndicales du réseau RATP (métros, bus et tramways) appellent à la grève ce vendredi. Les machinistes répondront en effet à l’appel : 30 % des lignes de bus seront complètement interrompues selon la RATP, et seul un bus sur deux circulera s’agissant des lignes ouvertes. De même, le trafic des tramways sera « fortement perturbé ».

...

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article