La retraite à 65 ans, "c'est complètement hallucinant" pour la secrétaire de la CGT dans la Loire

Publié le par FSC

Macron dopé à la situation internationale ne retient plus les coups qu'il prévoit contre les travailleurs s'il perdure au pouvoir.

Déjà néanmoins les protestaions contre ce qu'il prévoit se manifestent :

______________________

France Bleu

 - 
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire
 
Le président - candidat Emmanuel Macron propose de repousser l'âge de la retraite à 65 ans s'il est réélu, tout comme Valérie Pécresse (LR). Inenvisageable pour la secrétaire générale de la CGT dans la Loire Mireille Carrot, invitée de France Bleu Saint-Étienne Loire ce vendredi matin.
Mireille Carrot, secrétaire générale de la CGT dans la Loire
Mireille Carrot, secrétaire générale de la CGT dans la Loire© Radio France - Marcellin Robine

Tout comme de nombreux syndicats, la CGT est vent debout contre le projet de réforme des retraites en cas de réélection d'Emmanuel Macron avec un âge de départ repoussé à 65 ans. "C'est complètement hallucinant d'entendre encore des propositions de cet ordre là,regrette Mireille Carrot, secrétaire générale de la confédération dans la Loire, on s'aperçoit bien déjà aujourd'hui qu'il est très difficile pour de nombreux salariés de pouvoir travailler dans de bonnes conditions jusqu'à 62 ans. Donc, demander à travailler jusqu'à 65 ans, c'est complètement illusoire."

C'est complètement irresponsable, c'est injuste et ça ne réglera pas la question de la retraite de beaucoup de salariés.

Le syndicat propose de revenir à la retraite à 60 ans avec un minimum de pension au niveau du SMIC. Emmanuel Macron veut lui un minimum retraite à 1 100 euros pour ceux qui ont une carrière complète. "Je crois que si on veut du progrès social, c'est aussi permettre aux gens de partir à la retraite pour qu'ils puissent en profiter. Et profiter de la retraite, ça veut dire ne pas partir en trop mauvais état, avoir les moyens aussi d'en profiter. C'est bon pour le pays et pour l'économie. Aujourd'hui, imaginer qu'il va falloir travailler plus longtemps, ça sous entend qu'on va continuer à avoir des chômeurs et des jeunes qui vont rester au chômage encore plus longtemps."

Un 1er mai tendu ?

Le second tour de la présidentielle est fixé le 24 avril, à une semaine de la fête du travail. "Le 1er mai sera chaud parce que c'est une journée internationale de lutte pour les droits sociaux et je crois que les revendications sociales sont très fortes aujourd'hui." Avant cela des mobilisations sont déjà prévues le 17 mars pour le pouvoir d'achat et le 24 mars pour les retraités.

  •  

  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
A part Poutou aucun candidat de gauche propose de revenir à la durée d activite de 37 ans et demie pour obtenir une retraite complète à 60 ans, pour Roussel c est 42 ans ( activité de 18 à 60 ans) pour Melenchon c est 40 ans or selon le conseil économique l âge moyen pour un premier emploi est 22 ans et pour un emploi stable à 27 ans.<br /> Les propositions de la gauche rejoignent donc celle de la droite pour empêcher la majorité des futurs retraités de profiter de la retraite avant 65 ans.
Répondre