Réfugiés d’Ukraine : « si vous êtes noir, vous devez marcher »

Publié le par FSC

La trace incontestable de l'emprunte fasciste dans le régime ukrainien :

 

Publié le 10 Mars 2022

Condamnée à marcher pendant des jours et interdite d’entrer en Pologne par les garde-frontières ukrainiens, Jessica Orakpo témoigne

mercredi 9 mars 2022

Jessica Orakpo est l’un des nombreux Africains qui ont décrit le racisme auquel ils ont été confrontés aux frontières de l’Ukraine. Elle a été interdite de monter dans un bus allant à la frontière polonaise parce qu’elle était noire. Arrivée à la frontière, les douaniers ukrainiens ont refusé de la laisser entrer en Pologne. Jessica a dû revenir sur ses pas, payer un billet de train pour la Hongrie d’où elle tente de revenir au Nigeria. Elle témoigne sur la BBC.

Jessica Orakpo est Nigériane. Comme plus d’un million de personnes, elle a fui la guerre en Ukraine et comme de nombreux Africains, elle a subi des mauvais traitements totalement impunis et passés sous silence sur la plupart des médias occidentaux.
Le 28 février, elle est arrivée à Debrecen, en Hongrie, après plusieurs jours de marche. Elle a témoigné des violences subies de la part des autorités ukrainiennes sur la BBC.

la suite

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article