C'est CNEWS pourtant largement embarqué dans le récit otanien qui le dit !

Publié le par FSC

Et il dit quoi ?

Que 52% des français serait sensible à l'argumentation russe,

 

Et que 28% pensent que l'intervention est soutenue par les ukrainiens russophones

 

La chaîne de Bolloré ajoute aussitôt que le public doutant du récit occidental recouperait le public anti-vax.

Histoire de sous-entendre que tout cela relève du complotisme.

Mais à l'heure de la provocation et vraisemblablement (attendons une éventuelle enquête impartiale) de Boutha la réaction de l'opinion résulte peut-être du sentiment que les médias ont font trop et que les choses sont bien plus complexe que la description manichéenne d'un monstre russe opposé à la blanche Ukraine.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article