Ledit "secret des affaires" arrange bien le capital toujours libre et non faussé.

Publié le par FSC

REPRIS du site CGT Unilever Le Meux (OISE)

SOURCE :  Le Mantois

 

 

capture d'écran prise sur Reporterre

Pas moins de deux ministres pour expliquer dans un conférence de presse que le "secret des affaires" c'est la loi, un point c'est tout. De ce fait, Orpea, McKenzey ou tutti quanti, circulez, il n'y a plus rien à voir!

Ledit "secret des affaires" arrange bien le capital toujours libre et non faussé.

Le président candidat à sa réélection avait commis deux ministres devant la presse: Amélie de Lombard de Montchalin, passée comme une fleur du parti de Valérie Pécresse à Emmanuel Macron, ministre de la Transformation et de la Fonction publiques(sic); Olivier Dussopt, élu député socialiste en juin 2017 et devenu en novembre de la même année ministre chargé des Comptes publics(sic).

Presque en catimini comme il se doit, en pleines vacances estivales, la loi du secret des affaires est adoptée le 30  juillet 2108. Elle découle de la directive européenne de Bruxelles édictée le 8 juin 2016. Normal, quand on a été brillantissime banquier d'affaires, puis ministre de l'Economie sous Hollande président socialiste, de faire adopter, un an après son élection à l'Elysée, une loi favorisant les marchés. Non?

Je ne trahis pas un secret en proclamant que cette loi arrange les financiers, tous les financiers, de droite, de leurs extrêmes et aussi de la gauche caviar.

Tiens, un exemple, MLP, alors eurodéputée à Bruxelles, votait pour le « secret des affaires » et se plaçait du coté des multinationales, l'évasion fiscale, tout en renforçant les sanctions contre les lanceurs d'alerte. Et la fille de son père qui se dit aujourd'hui pour la justice sociale?

Dimanche 10 avril, ne votez pas pour les Marchés dont font partie aussi Z ou MLP. Ne votez pas pour le parti de François Hollande président. Ne votez pas pour l'écolo bobo. Ne votez pas zutile ou zefficace.

Votez avec vos tripes, indifférents au sondages rémunérés par le capital. Votez en conscience de classe! Toujours du même côté de la barricade contre l'exploitation capitaliste.

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article