LEGISLATIVES : le dissidence à gauche comme résultat d'un accord sans principes

Publié le par FSC

Derrière le raccommodage précipité qui ne rassemble qu'à partir de préoccupations purement électoralistes et qui ne peut par conséquent inspirer confiance notamment aux classes populaires les manoeuvres de déstabilisation et de visée hégémonique vont bon train.

Ce n'est pas de cette manière que l'espoir populaire renaîtra et que se construira une véritable alternative à la crise dans laquelle nous sommes plongés et aux risques de d'extension et de généralisation de la guerre.

________________
 
L'accord #NUPES
attribue 50 circonscriptions au PCF, dont 16 gagnables. Sur ces 16 gagnables, le PS et LFI présentent 6 candidats dissidents. Y compris contre des députés sortants. Une situation inadmissible.
 

 

 
 
Image
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article