Les Berlinois ont hué l’ambassadeur ukrainien

Publié le par FSC

Pour rappel, ledit ambassadeur avait récemment comparé le chancelier allemand Olaf Scholz à une "saucisse vexée" pour ne pas avoir suivi à la lettre les recommandations de Kiev en matière de soutien à l'Ukraine.


___________________

SOURCE : Histoire et société

Les Berlinois ont hué l’ambassadeur ukrainien
 
Faut-il lier cette protestation très suivie et la manière dont l’ambassadeur ukrainien qui est très vindicatif et a récemment insulté le chancelier pour sa tiédeur à une opposition plus importante? Les sociaux-démocrates du chancelier allemand Olaf Scholz ont essuyé dimanche 8 mai 2022 une lourde défaite lors d’une élection régionale dans le nord de l’Allemagne, n’arrivant qu’en troisième position derrière les conservateurs, largement vainqueurs, et les Verts. Les positions ambigües du chancelier allemand, les conséquences déjà sensibles des sanctions expliquent sans doute cette lourde défaite. Si les verts sont à la pointe de la politique de l’OTAN, il y a une forte opposition à la livraison d’arme létale et à l’engagement de l’Allemagne dans un conflit avec la Russie et un regret à ce titre de la politique de MERKEL. Plus une tradition très militante de l’extrême-gauche en faveur de la paix.Il y a eu de la même manière des manifestations dans d’autres capitales européennes Y compris à PARIS, mais peu ont eu cette ampleur. En outre en Allemagne, un certain nombre d’intellectuels ont signé un manifeste contre la livraison d’armes à l’Ukraine. (notede danielle Bleitrach, traduction de Marianne Dunlop)

https://vz.ru/news/2022/5/8/1157530.html

L’ambassadeur d’Ukraine en Allemagne, Andriy Melnyk, a suscité la colère des Berlinois lorsqu’il a déposé des gerbes de fleurs au mémorial des soldats soviétiques dans le Tiergarten de Berlin. Les personnes présentes ont crié des slogans “Melnyk, dehors !” en allemand et en ukrainien, a rapporté le Berliner Zeitung.

Selon les médias, les diplomates ukrainiens ont également profité d’une exception dans les règles interdisant temporairement l’affichage des symboles d’État de l’Ukraine et de la Russie : l’un des participants portait un drapeau, mais la police de Berlin l’a jugé trop grand.

“Une cérémonie officielle en l’honneur de l’ambassadeur d’Ukraine a lieu au mémorial soviétique de Tiergarten, dont les invités sont autorisés à arborer des drapeaux, ce qui suscite le mécontentement de l’assistance. Afin de maintenir l’accent sur une commémoration pacifique et digne, notre collègue a veillé à ce que le drapeau ukrainien, qui mesure environ 25 mètres de long, soit replié”, a déclaré le commissariat à RIA Novosti.

Comme l’ont noté les médias sociaux, des cris de “nazis, dehors” ont également été entendus dans la foule.

Selon un témoin oculaire des événements, vers midi, un groupe d’Ukrainiens s’est rassemblé devant le mémorial, ainsi qu’un groupe de citoyens allemands “âgés” et des personnes portant des symboles “communistes”. Lorsque l’ambassadeur est arrivé sur le site, ces derniers ont commencé à crier des slogans “Nazis, dehors”, “Melnik, dehors”, “Fasciste”, avec une ou deux personnes sifflant.

“Les Ukrainiens ont alors commencé à scander les slogans pour couvrir les leurs. Ils ont fini par quitter les lieux, mais ils ont essayé de discuter avec les Ukrainiens. Il n’y a pas eu d’affrontements”, a déclaré un témoin oculaire.

Auparavant, M. Melnyk avait qualifié la décision de la police de Berlin d’interdire l’utilisation des drapeaux d’État ukrainiens les 8 et 9 mai de “gifle au peuple ukrainien”. Le drapeau russe a également été interdit.

https://t.me/vzglyad_ru/52915

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article