GRÈVE À LOUVRE HÔTELS : action surprise des femmes de chambre et leurs collègues

Publié le par FSC

 

Depuis près de trois semaines, des femmes de chambre et d’autres salariés du groupe Louvre Hotels mènent un mouvement de grève, sur quatre sites différents. Ce mardi 14 juin, une trentaine d’entre eux ont débarqué par surprise dans le hall d’un des hôtels du groupe, à Le Bourget. L’action visait à mieux faire entendre leurs revendications. Parmi celles-ci : une augmentation des salaires de 300 euros net, et la création d’une prime d’ancienneté. 

« Allez, courez ! » lancent les têtes de file au reste du groupe, en zigzaguant entre les voitures garées devant l’hôtel Campanile du Bourget, au pied de l’aéroport. Certains déplient des drapeaux, d’autres enfilent leurs chasuble siglés CGT-HPE (Hôtels de prestige et économiques). En tout, une trentaine de femmes de chambre, serveurs, hôtesses de petits-déjeuners, franchissent l’entrée de l’hôtel, en scandant « Augmentez les salaires ! » devant les mines surprises des agents d’accueil. Les chants s’enchaînent, avec quelques pas de danse. Les sifflets et les bruits de casserole retentissent partout. Très vite, des confettis recouvrent le sol, les fauteuils, les tables où trône le buffet du midi tout juste servi.

SUITE :

https://rapportsdeforce.fr/classes-en-lutte/greve-a-louvre-hotels-action-surprise-des-femmes-de-chambre-et-leurs-collegues-061514004

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article