SETE, groupe Nicollin : La lutte paye !

Publié le par FSC

SOURCE : Midi Libre

Après une série de négociations, syndicat et direction parviennent à un accord.

Le préavis de grève illimitée, déposé le 21 juillet dernier, par la CGT du groupe Nicollin Sète Environnement (NSE), pour le jeudi 28 juillet, est levé. "Les négociations ont abouti, Nicollin a été attentif à nos revendications, nous avons signé la fin du mouvement", se félicitait, mercredi 27 juillet, en fin d'après-midi, Arnaud Jean, secrétaire de l'Union locale CGT de Sète et du bassin de Thau.

Maison mère

L'accord entre les deux parties conclut une série de négociations, entamée en début de semaine. Pour mémoire à l'origine du mouvement  "une colère" qui  selon la CGT "grondait depuis un certain temps". En cause, "les niveaux de salaires et les conditions de travail" que les représentants de la CGT estimaient "différents pour le personnel de NSE par rapport ceux de la maison mère SMN Nicollin".

La CGT a communiqué sur les avancées obtenues à l'issue des négociations. Parmi les points mis en exergue, les 5,90 % d'augmentation, depuis le début de l'année, obtenus au 1er août. L'alignement des salariés au coefficient 100 sur  le montant du Smic au 1er mai 2022 (+ 0,83 % d'augmentation). La rénovation des vestiaires et la mise en place d'un plan de carrière pour les salariés. Autre point important aux yeux du syndicat, l'intégration de NSE dans SMN,  la maison mère, en fonction de la manière dont sortira le futur marché . 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article