Le peuple tchèque de retour dans la rue ... contre la vie chère et pour la sortie de l'OTAN

Publié le par FSC

SOURCE ; Histoire et société, Parti communiste du Canada

Le 28 septembre le peuple tchèque est de nouveau redescendu dans la rue pour exiger la sortie de l’OTAN et la démission de l’actuel gouvernement. Ces photos et informations que vous ne verrez pas dans les médias français pas plus que ceux d’autres mouvements européens et mondiaux sont transmis par le parti communiste du Canada.

Tel que promis, il y a déjà plusieurs semaines, des suites d’une première grande manifestation, la population de Prague est à nouveau redescendue dans les rues de la capitale tchèque, hier, 28 septembre, pour dénoncer la vie chère, exiger la démission du gouvernement actuel et demander aussi le retrait de la République tchèque de l’OTAN, de même son désengagement du conflit en Ukraine. Ci-joint de multiples autres photos, issues du compte Facebook du Parti communiste de Bohème et Moravie (République tchèque), soit le KSCM, ainsi qu’une vidéo montrant la cheffe du KSCM, Katerina Konecna, prenant la parole lors de cette manifestation qui regroupait une fois de plus plusieurs dizaines de milliers de personnes.

***

Voici ce que dit à cette occasion la représentante des communistes (video) katerina konececaqui a pris la parole:

J’ai fait une brève apparition à la manifestation de mercredi ❗️ Écoutez ce que j’ai dit en 1️⃣ minute !! ❤️Pour moi et 🍒KS ČM est un citoyen tchèque et notre pays est numéro 1. mais je ne comprends pas ce que les représentants de l’AfD allemand qui sont là parmi les invités y font entre autres. réclamant l’annulation des décrets Benes😡➡️ Néanmoins, j’ai accepté l’invitation – non pas à cause des intervenants (je ne suis pas d’accord avec certains d’entre eux – par exemple l’AfD mentionné), mais parce qu’il y avait des dizaines de milliers de personnes sur la place Wenceslas aujourd’hui qui veulent la seule seulement la fin de l’ ial et OTAN et du gouvernement de droite !!

Print Friendly, PDF & Email

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article