Ségolène ROYAL met les pieds dans le plat

Publié le par FSC

Quel que soit ce que l'on pense d'elle et de son action dans la durée il faut bien reconnaître qu'en plusieurs circonstances - pensons à ses déclarations à l'occasion de la mort de Fidel Castro- elle a su se démarquer du narratif occidental à des moments forts de son déploiement médiatique.

Nul doute que tout le gratin politico- médiatique qui ne tolère pas la moindre faille dans son récit monolithique sur la guerre en Ukraine va hurler au blasphème !

_____________________

Ségolène royal - Sputnik Afrique, 24.10.2022
 
Selon l'ex-candidate à la présidence française Ségolène Royal, Washington fait "de bonnes affaires" grâce au conflit en Ukraine qui lui profite beaucoup. La France et l'Europe ont en outre abandonné la liberté de parole et doivent s'aligner sur les États-Unis car elles n'ont pas construit leur propre défense.
"L'Europe a perdu sa posture de neutralité, la France n'a pas construit sa propre défense donc elle est obligée de s'aligner sur les États-Unis et sur l'Otan", a déclaré dimanche Ségolène Royal, ancienne candidate socialiste à la présidentielle en 2007, sur la chaîne de télévision israélienne i24NEWS.
Avec ce conflit en Ukraine, les États-Unis font "de bonnes affaires", surtout en matière d'industrie de l'armement et de l'énergie, a-t-elle affirmé. En revanche, si la France avait construit sa propre défense, elle aurait pu garder la liberté de parole tout en restant sur la ligne du non alignement adoptée par le Général de Gaulle, a-t-elle poursuivi. Paris a toutefois dû s'aligner sur les États-Unis et n'a pas pu empêcher l'éclatement du conflit en Ukraine, faute de liberté de parole, estime l'ancienne ministre.
Toujours convaincue qu'elle a raison
Mme Royal est également revenue sur ses propos tenus en septembre dernier sur BFM TV et qui avaient provoqué un tollé. Elle avait émis des doutes sur la réalité des exactions russes à la maternité de Marioupol et lors du "massacre de Boutcha", évoquant une "propagande de guerre par la peur".
"J'avais raison", a-t-elle martelé. "Dès que vous émettez une nuance par rapport aux discours officiels et à l'action de nos amis américains vous êtes considérés comme anti-américain".
La politicienne s'est dite également choquée par le fait qu’Ursula von der Leyen "est devenue aujourd'hui la porte-parole de l'Otan, il n'y a pas d'écart entre ce qu'elle dit, le Pentagone et la CIA".
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Elle raison et elle sait de quoi elle parle ! La guerre en Ukraine est une bonne affaire pour les fabricants et les marchands d'armes et de gaz qui font en sorte qu'elle dure longemps. Pendant ce temps, ce sont le peuple ukrainien et les jeunes russes qui meurent et tous les autres qui subissent l'inflation et les spéculations.
Répondre
R
SEGO fait preuve de " bravitude" alors que notre gauche est atteint de " servitude"...
Répondre