Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

RETRAITES : un pavé dans la mare ... car selon le président du Conseil d'Orientation des retraites (COR) ... contrairement aux affirmations macroniennes, les dépenses ne dérapent pas !

Publié le par FSC

Les moyens accordés au financement des retraites serait donc incompatibles avec les objectifs actuels de dépenses publiques.

Autant donc dire que l'allongement des années pour le départ en retraite correspond à un choix politique qui privilégie d'autres financements ...

Et comme on vient de le constater pas plus tard qu'hier l'augmentation massive des dépenses militaires pour l'engagement de la France dans les guerres otaniennes en offre une illustration éclatante (Plus de 400 milliards !.)

L'argent pour les retraites
 
Pas pour la GUERRE !
 

 

_________________________

"Les dépenses de retraites" sont "relativement maîtrisées", affirme le président du Conseil d'orientation des retraites

 

"Les dépenses de retraites ne dérapaient pas" mais "elles ne sont pas compatibles avec les objectifs actuels de finances publiques du gouvernement", a ajouté Pierre-Louis Bras jeudi 19 janvier.
Article rédigé par
France Télévisions
 
"Les dépenses de retraites ne dérapent pas, elles sont relativement maîtrisées". C'est ce qu'a exposé le président du Conseil d'orientation des retraites (COR), Pierre-Louis Bras, jeudi 19 janvier lors d'une audition à l'Assemblée nationale. 

 

Le président du COR a toutefois souligné que "dans une seule hypothèse, on revient à l'équilibre en 2045 et dans l'hypothèse qui sert de référence dans le cadre de la réforme, le déficit perdure jusqu'en 2070", ajoutant que "le solde va se creuser".  "Les dépenses ne dérapent pas, on commence à l'équilibre, comment le solde peut-il se creuser ?", s'est-il interrogé. "Le solde va se creuser parce qu'il va y avoir des évolutions négatives sur les ressources", a-t-il enfin affirmé.  

 

 

Pierre-Louis Bras a enfin livré une analyse de la volonté du gouvernement. "Je vous ai dit que les dépenses de retraites ne dérapaient pas" mais "elles ne sont pas compatibles avec les objectifs actuels de finances publiques du gouvernement", a-t-il conclu. Les objectifs du gouvernement sont, entre autres, "réduire le déficit public à 2,9% en 2027 (...), [et] maîtriser, voire réduire un peu les prélèvements obligatoires, il s'en déduit un objectif sur les dépenses", a-t-il fait valoir. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
Dans ses projections à long terme le COR se trompe souvent ainsi les rapports des années 2007 et 2008 prédisaient un déficit de 20 à 30 milliards selon les scénarios pour 2020... Résultat : plus de 2 milliards d excedent !!! Il faut arrêter de se référer aux prédictions du COR qui ne servent qu à justifier la casse de notre système de retraite... Que fait la CGT dans ce conseil qui il faut le rappeler est placé sous la tutelle du Premier ministre ?
Répondre