Coup d’État à Honduras : déclaration de la FSM

Publié le par FSC

29 Juin 2009

Honduras mapLa Fédération Syndicale Mondiale exprime sa solidarité avec la classe ouvrière et le peuple du Honduras. Elle condamne le coup militaire et appelle à la mise en liberté immédiate de tous les détenus. Elle soutient toutes les mobilisations populaires et appelle l’OIT, l’ONU et l’UNESCO à condamner le coup d’État.
Le droit de déterminer le présent et l’avenir de son pays appartient au peuple et à lui seul.
Nous lançons un appel aux affiliés de la FSM et aux amis du Honduras à lutter pour les droits démocratiques et syndicaux, pour le progrès et l’abolition de l’exploitation.
Au nom de 70 millions d’adhérents à travers le monde, la FSM demande l’arrêt immédiat de l’ingérence de la CIA dans les affaires internes des États.
Les peuples d’Amérique latine ont fait l’expérience de nombreux problèmes à cause de la politique des impérialistes et notamment des Etats-Unis. Aujourd’hui au 21e siècle, les peuples et les travailleurs ne tolèrent plus les méthodes et pratiques du fascisme.
Les organisations internationales n’ont pas le droit de garder le silence. Elles ont l’obligation d’agir en faveur des justes demandes du peuple du Honduras.
Le fascisme ne passera pas !
La démocratie vaincra!
L’heure est à la solidarité internationale des travailleurs !
LE SECRÉTARIAT

Publié dans International

Commenter cet article