CGT Michelin Blavozy : soutien aux Conti et à tous ceux qui sont en lutte

Publié le par FSC

Le syndicat CGT Michelin de l'usine de Blavozy (Haute-Loire) apporte son soutien aux CONTI devant l'abject jugement rendu dont le seul but est de criminaliser l'action syndicale.

Dans notre pays les piliers de notre démocratie sont en train de s'effondrer par la politique 
menée par une monarchie étatique qui nous ramène 2 siècles en arrière. Chez Michelin, sur l'usine de Montceau les Mines, 5 salariés se retrouvent licenciés
pour avoir oser braver le régime de terreur mis en place
pour étouffer le plan de 480 suppressions d'emplois. De partout, les élus, les militants et bien sur les salariés sont de plus en plus
souvent soumis à l'arbitraire. Des dérives dangereuses de managements abusifs, s'apparentant à bien des égards
aux fameuses républiques bananières, éclosent sans retenue. Au bout du fil ce sont les salariés qui font les frais de cette permissivité passive et encouragé par bien des "élites". Il ne suffit plus d'organiser des tables rondes, des colloques ou autres réunions pour faire le point, ou réfléchir à des pistes de solutions. Il y a urgence à se rassembler et combattre cette idéologie capitaliste qui laissera le monde du travail exsangue à brèves échéances. L'ensemble du monde du travail est en droit d'attendre que des décisions fortes soient prises dans les états majors des organisations syndicales et particulièrement de la première d'entre elle, la CGT. Contrairement à ce qu'on voudrait nous faire avaler, la lutte des classes est toujours d'actualité et le grand soir est à notre portée. ceux qui tirent dans l'autre sens ne sont pas dans le bon camp. Comme disait le ché : "VENCEREMOS" Le secrétaire général du syndicat rené VILLESECHE

Commenter cet article