Réaction d'un camarade au communiqué FSC contre la privatisation de la Poste

Publié le par FSC

Bonjour mes camarades,
Je diffuse au + grand nombre vos infos et contributions. Concernant la lutte contre la privatisation de la poste, j'ai participé activement à la campagne de signature contre la privatisation et pour un débat public, cependant, je ne participerais pas au"REFERENDUM"; quand bien même une majorité d'usagers se prononceraient POUR ou insuffisamment contre, notre rôle de syndicalistes, indépendants des politiques et non affiliés à la CES , est de lutter contre les directives de l'UE, que les gouvernements successifs transposent en droit français afin de livrer au privé tous les services publics marchandisables;
sachant aussi que ce sont nos "amis socialistes" qui ont initiés ce mouvement ultra libéral (séparation de LA POSTE ET DES TELECOMS) sur injonction de la Commission Européenne et que ceux-ci font partie du "Comité National contre la privatisation de la poste".
 
LA FAPT- CGT dont certains anciens dirigeants siègent à la confédé, ont laissé faire, tout comme l'affiliation des Cheminots à la CES conduit à la privatisation du fret et demain à celle du transport des voyageurs. Comment, des corporations de plus de 200 000 agents ont-elles tout laissé filer, si ce n'est par la politique "D'ACCOMPAGNEMENT" DES REFORMES voulues par la CES.
 
Nos camarades DOCKERS, nous ont montré la voie par deux fois (2003 et 2006) , par leur lutte victorieuse en obtenant le retrait au Parlement européen de ces 2 directives de casse et de dérégulation pour les travailleurs portuaires.
 
Bien Fraternellement

Marc MINNI
Capitaine de Navire
Membre du Bureau de l'UL-CGT
Des Syndicats de la Région Malouine
Ancien dirigeant syndicaliste portuaire

Publié dans Luttes - actualités

Commenter cet article