PHILIPS EGP DREUX:Halte à la répression syndicale

Publié le par FSC

La direction du site de PHILIPS DREUX a engagé une nouvelle fois, une procédure de licenciement à l'encontre d'un membre du syndicat CGT EGP DREUX,malgré une ordonnance qui annule le licenciement économique.
 Voici la motion du syndicat CGT PHILIPS EGP DREUX.

Motion préalable

Comité d’Etablissement du 21 septembre 2009

 

Les élus CGT et le syndicat CGT Philips EGP Dreux tiennent en préalable à alerter les membres du comité d’établissement du contexte particulier dans lequel s’est organisée cette réunion.

Mme RIOU fait l’objet d’un traitement particulier et harcelant de la part des ressources humaines.

M. Le doyen croit en effet utile, de diligenter un huissier devant le domicile de celle-ci pour lui signifier chacun de ses courriers. Je précise que M. LEDOYEN responsable des ressources humaines n’ignore pas qu’un recommandé est suffisant pour cette procédure.

C’est donc en toute connaissance de cause, qu’il utilise une méthode particulièrement intimidante sur la seule personne de Mme RIOU, puisque je le rappelle, aucun d’entre nous n’a été convoqué de cette manière.

 

Par ailleurs, aveuglé par sa haine à l’égard de nos membres, M. LEDOYEN responsable des ressources humaines du site de Philips Dreux oublie que cette mesure ne trouve aucune légitimité puisque le tribunal Administratif a par son ordonnance du 25 juin 2009 annulé le licenciement pour motif économique de Mme RIOU.

Il n’y a donc pas lieu d’engager une nouvelle procédure pour les mêmes motifs tant que la cour d’appel ne s’est pas prononcée.

 

En conséquence, Le syndicat CGT Philips EGP Dreux et ses élus CGT considèrent que la réunion d’aujourd’hui n’a aucune légitimité et condamne l’acharnement dont est victime notre syndicat au travers de ses membres.

 

Nous refusons que cette réunion se poursuive et nous refusons toute consultation.

 

Dreux le 21 septembre 2009

Commenter cet article