Cegelec se met en grève générale reconductible

Publié le par FSC

Union Nationale des syndicats CGT de Cegelec et filiales

 

A PARTIR DU 28 SEPTEMBRE 2009

APPEL A LA GREVE GENERALE RECONDUCTIBLE

A partir de 7h30 devant les directions de filiale !

 

Plus nous serons nombreux dans la grève,

plus vite nous gagnerons nos légitimes revendications !

 

 

ENSEMBLE, EXIGEONS :

 

LE MAINTIEN INTEGRAL DE TOUS LES ACCORDS, USAGES ET ACQUIS !

 

L’heure n’est plus aux explications, la situation sociale que les salariés-es de Cegelec vivent aujourd’hui dans les agences et sur les chantiers, n’est plus tolérable, pire elle est indécente!

 

Aujourd’hui Cegelec est une coquille vide mais une poule aux œufs d’or pour ses actionnaires.

 

Depuis 2001, les LMBO et les ventes successives ont engraissé quelques uns et appauvri des milliers de salariés en les privant des quelques acquis et droits encore en vigueur dans Cegelec.

 

Même si Cegelec est cédée à Vinci, les revendications des salariés-es restent les mêmes.

 

  • 1ère perte de pouvoir d’achat. Nos salaires sont miséreux malgré la qualification et la technicité.. (Cegelec est exonérée de 12 millions d’€ de cotisations sociales sur les salaires inférieurs à 1,6 fois le smic et la revente en 2008 a rapporté 1 milliard aux actionnaires).

 

  • 2ème perte de pouvoir d’achat. Notre PFA a complètement disparu pour une majorité, elle minable pour les autres. (sortir la PFA, c’est 50€ mini d’augmentation mensuelle)

 

  • 3ème perte de pouvoir d’achat. Les Etam et les cadres TP qui ont la prévoyance « gros risques » conventionnelle améliorée par un accord d’entreprise, sont susceptibles de voir cet acquis social réduit au minimum. (= augmentation mécanique des complémentaires pour tous)

 

  • 4ème perte de pouvoir d’achat. Depuis quelques mois, les directions tentent de contourner les accords Serce sur les heures de nuit en les réduisant de 200% à 120%.

 

  • 5ème perte de pouvoir d’achat. Aujourd’hui, c’est la remise en cause de nos indemnités de petits et grands déplacements, qui, dans une grande majorité des agences, sont calculées à partir du domicile, et des indemnités de grands déplacements.

 

Face à ce désastre social, face à cette décadence de nos droits et acquis, nos revendications intersyndicales de juillet 2008 sont légitimes, Cegelec a les moyens…

 

ENSEMBLE, TOUS ENSEMBLE, EXIGEONS :

 

  • Le maintien de tous les accords, usages et acquis.

  • L’augmentation générale des salaires,

  • La sortie de la PFA des calculs du salaire annualisé,

  • L’application des ex accords Serce (toujours en vigueur à Cegelec),

  • La prise en charge à 50% de la mutuelle,

  • Le paiement de la gratification des 25 et 38 ans d’ancienneté.

 

 

POUR GAGNER CES REVENDICATIONS, FACE AU MUTISME DE CEGELEC,

LA SEULE SOLUTION EST LA GREVE TOTALE DANS LA PLUS LARGE UNITE, NOUS AVONS DEMANDE A L’ENSEMBLE DES SYNDICATS DE REJOINDRE CET APPEL  !

 

TOUTES LES AGENCES, TOUS LES CHANTIERS, ATELIERS, BUREAUX

DOIVENT S’ARRÊTER COMPLETEMENT : C’EST LA CLE DE LA VICTOIRE !

 

NOUS AVONS TOUT A GAGNER ET PLUS RIEN A PERDRE, SEULE LA VICTOIRE !

Publié dans Luttes - actualités

Commenter cet article