49ème CONGRES CONFEDERAL DE LA CGT : LE METALLO JEAN-PIERRE DELANNOY FACE AU CARRIERISTE BERNARD THIBAULT

Publié le par FSC

Le Front syndical de Classe mettra toutes ses forces dans cette bataille porteuse d'espoir pour le présent et pour l'avenir. Très bientôt, des réunions seront organisées dans le pays ainsi que la difusion de matériels.


la Voix du Nord

SYNDICALISME
Un Valenciennois face à Bernard Thibault au prochain congrès de la CGT à Nantes
samedi 24.10.2009, 05:02
Un Valenciennois face à Bernard Thibault au prochain congrès de la CGT à Nantes
Jean-Pierre Delannoy part à l'assaut de la «forteresse».


Un an et demi que ça couvait, au moins dans les préparatifs. L'annonce sera faite cet après-midi à Paris, à l'issue d'une réunion du «  Rassemblement des organisations syndicales, des collectifs et mouvements » : Bernard Thibault, secrétaire général sortant de la Confédération générale du travail depuis 1999, va devoir s'attendre à affronter un candidat à ce poste lors du prochain congrès de la CGT qui doit se tenir du 7 au 11 décembre à Nantes. Jean-Pierre Delannoy, 57 ans en décembre, c'est lui, a franchi le Rubicon.

 

Le secrétaire général de l'union des syndicats CGT des travailleurs de la métallurgie du Hainaut-Cambrésis depuis 1988, devenu secrétaire régional des trois USTM du Nord - Pas-de-Calais en 2005, devrait être nommé aujourd'hui « porte-parole » - comprenez candidat au poste de secrétaire général de la CGT - d'un mouvement dont les adhérents dénoncent certaines dérives de la confédération, le rapprochement avec la CFDT n'étant pas le moins critiqué. « Nous en appelons à l'histoire de la CGT. On voit ce qu'on n'a jamais vu de la part de la CGT : la non-prise en compte de cette misère et de cette souffrance qu'on voit aujourd'hui, avec des dizaines de milliers d'hommes et de femmes jetés à la rue. Tout le monde est sur une base de renoncement, c'est inquiétant. Il faut redonner de la force à l'outil de lutte, construire un rapport de force. » C'est un résumé de la posture dans laquelle le Valenciennois se trouve aujourd'hui, avec ses « camarades ». Aboutissement d'âpres luttes internes entamées depuis l'accession de Bernard Thibault à la tête de la CGT, la démarche de Jean-Pierre Delannoy vise ni plus ni moins à la « reconquête de la forteresse par l'intérieur ». Historique. • J.-M. B.

 

La Voix du Nord

Publié dans CGT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

qvv7hq9apf 17/12/2019 11:17

Minimize personal communications, do not include unpublished observations, manuscripts submitted but not yet accepted for publication, publications that are not peer reviewed, grey literature, or articles not published in English.