Adieu Mandela!

Publié le par FSC

Tout aura été dit sur l'homme, son histoire, sa dimension.

Que retenir après l'hommage universel à Soweto?

Les médias auront mis l'accent sur l'émotion, la ferveur populaire en dépit du temps et d'une présence moins importante qu'annoncée.

Sur le discours d'Obama et l'accueil chaleureux qui lui a été réservé comme premier président noir des Etats-Unis.

Et sur la poignée de mains qualifiée d'historique à chaud avec Raoul Castro.

 

mandela18

 

Sur la centaine de délégations étrangères, au cours de la cérémonie la parole a été donnée 6 chefs de gouvernements étrangers : les président Barack Obama (Etats-Unis), Dilma Rousseff (Brésil) Hifikepunye Pohamba (Namibie) y Pranab Mukherjee (Inde), y el vicepresidente Li Yuanchao (Chine) et Raoul Castro.

Absence totale de l'Union européenne au profit de ce que l’on pourrait qualifier les non alignés et des nouveaux géants du Tiers monde.

Reflet de ce qui évolue dans le rapport des forces mondial.

Et parmi les pays, à l'honneur la petite ile : Cuba remerciée elle pour son soutien indefectible à la lutte du peuple sud-africain et à sa contribution -souvent tue- à la chute de l'apartheid, en particulier sa contribution décisive à une défaite militaire stratégique de l'armée de l'aparhteid à Cuito Cuanavale en 1987.

 

Souhaitons effectivement, que concernant Cuba étranglée et agressée depuis plus de 50 ans par son puissant voisin et un blocus criminel condamné universellement, Obama se montre à la hauteur des principes et des valeurs chères à Mandela et dont il prétend s'inspirer.

Car ce n'est pas la première fois qu'un président états-unien sert la main d'un dirigeant cubain sans que soit mis pour autant un terme à l'embargo dont est victime le peuple cubain.

Là aussi c'est la suite et les actes qu'il faudra juger en espérant qu'il n'en ira pas de même que les engagements d'Obama concernant l'évacuation du camp de Guantanamo!

 

 


Publié dans Luttes - actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article