AIR FRANCE : "On est chez nous"

Publié le par FSC

 Sur le site de l'Union locale CGT de Roissy:

avec une video de l'évènement

AIR FRANCE / CCE extraordinaire du 10 février 2012

 

1000 salariés d’Air France en colère mettent la direction à la porte


dimanche 12 février 2012


La direction d’Air France convoquait, vendredi 10 février, un Comité Central d’Entreprise (CCE) extraordinaire, dont l’ordre du jour n’était ni plus ni moins que la dénonciation des conventions d’entreprise, c’est-à-dire la remise en cause des acquis obtenus au fil des luttes, par les salariés. Elle espère ainsi infliger de nouveaux reculs sociaux aux salariés de la compagnie qui subissent déjà, pour mémoire : un plan de suppression d’emplois, le gel des salaires, la délocalisation d’une partie de l’activité de maintenance des avions à l’étranger, la sous-traitance d’une partie de l’activité d’escale.

 

L’appel à la mobilisation lancé par la CGT, et soutenu par d’autres syndicats, a donc rencontré un écho très favorable parmi les salariés. Environ un millier d’entre eux se sont réunis devant les grilles du siège, à Roissy, lors de l’ouverture de la session extraordinaire du CCE. Les grilles n’ont pas résisté longtemps à leur nombre et à leur détermination. Ils sont parvenus à envahir la salle où se réunissait le comité. Les représentants de la CGT ont lu le communiqué reproduit ci dessous.

 

La direction, visiblement ébranlée par cette démonstration de force des salariés, n’a pas été en mesure de reprendre la réunion, et a été contrainte de quitter la salle sous les "dehors !" de la foule et les huées. Après leur départ, les salariés sont restés sur place et ont improvisé une Assemblée Générale. A la colère se mêlait la joie de pouvoir mesurer la force qui est entre les mains des salariés, grâce à leur nombre. Face à la direction mise à la porte, les couloirs du siège d’Air France retentissaient des "On est chez nous !" scandés par les salariés (voir la vidéo ci-après).

Sans nous, pas un avion ne décolle, pas un centime n’est généré sans notre travail ! Les salariés d’Air France l’ont visiblement en tête et cette splendide démonstration de force n’a pas fini de faire parler d’elle. Elle devrait inspirer une prochaine lutte d’envergure contre tous les mauvais coups portés par la direction.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article