Appel CGT Honeywell - UD CGT 14 - Région CGT Normandie - Métallo CGT 14 : 19 novembre, les salariés, la population debout face aux actionnaires pour défendre l’emploi

Publié le par FSC

 

Samedi 19Nov. Condé/Noireau

10H30 Place de la Mairie

 

Les salariés, la population


debout face aux actionnaires


pour défendre l’emploi



L’émotion provoquée par l’annonce de la fermeture de l’usine Honeywell a fait place à la colère et à la mobilisation. Samedi 19 Novembre, les organisations syndicales CGT, CGC, CFDT, FO appellent à une grande manifestation interprofessionnelle à Condé.

Salariés, population du bassin d’emploi de Flers Condé Vire, acteurs du tissu économique et social, élus qui refusent de baisser les bras, retrouvons nous au coude à coude. Opposons nous fermement au dictat des actionnaires. Exigeons le maintien de l’activité et des emplois.

Les organisations syndicales de salariés ont toutes exprimé leur opposition à cette fermeture. La délocalisation de leur usine en Roumanie serait financée par des fonds européens, c’est un véritable encouragement au recul social.

Cette fermeture n’a aucune justification économique. Nous sommes devant des licenciements boursiers, une délocalisation scandaleuse et des patrons voyous.

Jugez vous-même !

  • Le groupe industriel Honeywell a publié des résultats industriels en hausses,

  • Ils sont supérieurs aux attentes, le groupe a relevé ses objectifs annuels.

  • Honeywell a réalisé au troisième trimestre un bénéfice net en hausse de 45% soit 862 millions de dollars soit 1,10 dollar par action. Les analystes visaient un bénéfice par action de 1 dollar.

  • Soit un dividende de 10% supérieur à l'attente fixée par la direction du groupe.

  • Le chiffre d'affaires a progressé de 14 % soit 9,3 Milliards de dollars.

  • Le Groupe table désormais sur un chiffre d'affaires 2011 compris entre 36,5 et 36,7 Milliards de dollars en hausse de 13% par rapport à 2010.

La mobilisation a fait bouger les choses.

  • Elle a contraint la direction à modifier l’ordre du jour du comité d’entreprise en repoussant le « plan social ».

  • Elle a permis la mise en place d’un groupe de travail chargé d’élaborer un projet alternatif. Ce groupe de travail est placé sous l’autorité du Préfet représentant du gouvernement, le groupe Honeywell est au pied du mur.

C’est une porte qui s’entrouvre, les salariés avec leurs organisations syndicales, la population, les élus doivent s’y engouffrer, se mobiliser et imposer d’autres choix.

  • C’est ce qu’on gagné les salariés de la Fonderie du Poitou Aluminium qui était menacée, ils ont obtenu l’engagement du groupe Renault d’assurer la charge nécessaire à la pérennité du site. Ce qui est possible avec Renault doit le devenir avec le groupe automobile Peugeot, principal client d’Honeywell. Les pouvoirs publics, le 1er ministre saisi du dossier par la CGT, doivent prendre leurs responsabilités dans ce sens.

Le silence coupable du MEDEF et de l’UIMM

Toujours prompts à exiger des sacrifices aux travailleurs, des aides financières à la région, n’hésitant jamais à s’autoproclamer défenseur de l’esprit d’entreprise, le Medef et le Patronat de la métallurgie sont aux abonnés absents. Ils ont mis en place l’A.R.I.A, Association Régionale pour l’Industrie Automobile censée défendre la filière automobile en Normandie. Ils portent donc une responsabilité et doivent rendre des comptes.

Se rassembler, résister et décider de notre avenir.

Privé de son poumon industriel, c’est l’asphyxie programmée du Pays de Condé. Ensemble, opposons nous à cette fermeture, c’est le seul choix d’avenir

  • pour des raisons économiques locales et régionales,

  • pour des raisons de politiques industrielles, de lutte contre la crise,

  • pour l’emploi et l’avenir de la jeunesse,

  • pour des raisons humaines et morales, les travailleurs de Condé ont payé un lourd tribu avec l’amiante. Ils méritent d’autres choix que le mépris.

La CGT appelle les salariés des bassins d’emplois de Condé - Flers - Vire, la population, la jeunesse, à participer massivement à la manifestation, aux côtés des salariés d’Honeywell.

Appel CGT Honeywell - UD CGT 14 - Région CGT Normandie - Métallo CGT 14

Tract imprimé par nos soins et financé par les syndiqués Caen le 3 Novembre 2011

Publié dans Luttes - actualités

Commenter cet article