APPEL DES CHEMINOTS A LA GREVE

Publié le par FSC

APPEL DES CHEMINOTS A LA GREVE                

Jeudi 25 octobre 2012,

                      

 

 

 

 

 

 

Dans un contexte d’austérité étendu à l’ensemble de l’Europe, la situation économique et sociale en France se dégrade. Orchestrée par le patronat, la multiplication des plans sociaux plonge l’économie au bord de la récession tout en faisant pression sur les salariés par un odieux chantage à l’emploi et au salaire.

L’austérité, c’est moins de dépenses sociales, c’est moins de services publics.

Assez de cadeaux au MEDEF !

Le gouvernement doit prendre des mesures pour augmenter le pouvoir d’achat pour relancer la croissance et l’emploi.


A la SNCF, la direction ne modifie rien à sa stratégie. Les restructurations au sein des établissements se poursuivent les suppressions d’emplois à statut aussi, et la politique salariale est à nouveau sous le sceau de la rigueur.

Avenir de la SNCF, réforme du système ferroviaire

La direction de la SNCF doit stopper les restructurations qui désorganisent le service public et la production, qui cassent le Fret, qui fragilisent l’entreprise intégrée et le statut, qui détériorent les conditions de vie et de travail des cheminots. La fédération CGT exige du gouvernement une autre feuille de route pour la direction SNCF afin de répondre aux besoins de la nation en matière de service public ferroviaire de marchandises et voyageurs.

Quant à la réforme du système ferroviaire, la fédération CGT propose un gestionnaire d’infrastructure unifié intégré dans la SNCF alliant séparation comptable et des fonctions essentielles avec des établissements multi activités pour décloisonner les services, tout en étant compatible avec les règles européennes. Le système ferroviaire doit être désendetté et pour éviter tout dumping social, la règle doit être le statut des cheminots à la SNCF et le RH 0077.

Emploi à statut

L’opération médiatique sur les annonces de recrutement a fait long feu. Pour stabiliser au minimum les effectifs en 2012, il n’aura échappé à personne qu’entre les 5 300 recrutements prévus et les 6 900 départs, il manque 1 600 embauches supplémentaires.

La fédération CGT exige que la direction de la SNCF tienne à minima cet engagement face à une situation tendue sur les effectifs dans les établissements.

La direction de la SNCF doit arrêter immédiatement les provocations autour des recrutements hors statut concernant les emplois au dictionnaire des filières. La fédération exige de requalifier les CDD et CDI au cadre permanent, de stopper l’abus d’utilisation de salariés en intérim, des alternants, apprentis et stagiaires, en faisant de leur embauche à statut une priorité.

Salaire

Avec une inflation supérieure à 2% pour 2012, la direction de la SNCF propose 0,5% d’augmentation générale et donc une nouvelle perte de pouvoir d’achat des salaires. Avant d’essayer de donner des leçons, le président de la SNCF, qui veut faire de la SNCF une entreprise exemplaire, ferait bien de commencer par régler le problème du salaire d’embauche à la SNCF qui est en-dessous du SMIC.

La fédération CGT revendique un salaire minimum d’embauche à 1 700 € bruts et 6% comme première étape du rattrapage du contentieux salarial.

Devant l’attitude de la direction de la SNCF qui refuse de répondre aux interpellations des cheminots, y compris sur des dossiers comme le TGV low-cost, PALITO, ID BUS, le déménagement de la DCF, le foyer de Montparnasse, l’externalisation voire la délocalisation de charges, le changement de service 2013… la fédération CGT des cheminots a proposé aux autres fédérations une démarche unitaire et un préavis de grève nationale pour la journée du JEUDI 25 OCTOBRE 2012.

En appui de près de 200 DCI locales et régionales, avec de multiples mobilisations dans les établissements, la fédération CGT des cheminots dans un cadre unitaire appelle tous les cheminots à agir par la grève le jeudi 25 octobre 2012 pour gagner sur les revendications  


-EMPLOIS
-SALAIRES
-Conditions de travail
-AVENIR DE LA SNCF

Un préavis de grève national unitaire

 (CGT, UNSA, SUD-Rail, CFDT)

a été déposé,

couvrant la période du

MERCREDI 24 OCTOBRE 2012 à 19H

au

VENDREDI 26 OCTOBRE 2012 à 8H.

Publié dans Luttes - actualités

Commenter cet article