APRES LA GREVE DE 24 heures à la SNCF .....

Publié le par FSC

 
A l' appel à la grève des fédérations CGT, SUD Rail, UNSA et CFDT(FGAAC) le 3 février, action non reconductible suivie à 37% tous collèges confondus, grève en forme d' ultimatum avant la dépose d' un préavis reconductible suite à la proposition de SUD Rail, l' Unité des 4 organisations "représentatives" semble déjà compromise. La CFDT(fgaac) n' a pas donné son accord pour une nouvelle "demande de concertation immédiate" nécessaire pour repartir
dans l' action et "réserve sa réponse".
 
La Direction SNCF, soutenue par le Gouvernement, accentue la Privatisation et la mise en concurrence du FRET avec le Privé : la suppression du "wagon isolé" dans les gares va mettre 700 000 camions de plus sur les routes et fera travailler la filiale de la SNCF GEODIS, les suppressions massives de cheminots (- 3 600 en 2010 dont la moitié au Fret),
vont encore aggraver le fonctionnement de
l' Entreprise déjà bien fragilisé.
La politique mensongère de l' Entrepris et du Gouvernement à travers "le Grenelle de
l' Environnement", disant vouloir d' un côté transférer les marchandises du Fret sur le Rail et pratiquant le contraire doit continuer à être dénoncée.
Face à cette politique du FRET et au projet de Privatisation des Trains Express Régionausx (TER)
vers 2011 avec la gestion concurrentielle par les Conseils Régionaux, seule une riposte massive dans la durée peur contraindre la Direction SNCF et le Gouvernement à reculer sur cette politique LIBERALE.
 
Mais c' est un mouvement d' ensemble PUBLIC - PRIVE qu' il faut continuer à construire.
Le Jugement des 6 salariés de CONTINENTAL le
5 février a été quelque peu atténué par le Tribunal
d' Amiens : pas de peines de prison mais des amendes de 4000 € pour Xavier MATHIEU et 2000 € pour les 5 autres collègues. C' est encore trop !
"On considère ce Jugement comme une relaxe" a déclaré Xavier MATHIEU,
La très forte mobilisation du 13 janvier dans
l' Unité a certainement influé sur le Jugement (plus de 1200 personnes s' étaient rassemblées)
 
La lutte "des CONTIS" a été exemplaire comme beaucoup d 'autres. Le seul problême, et il est de taille : le non - relais et l' absence des Confédérations dans la MOBILISATION.
Mais là, c' est un autre débat !.
 
 
Gérard ETELLIN, SUD Rail et Solidaires Savoie,
adhérent au FSC

Publié dans Luttes - actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article